31-07-2002
ISBN :
978-2-7644-0167-5
(2-7644-0167-1)
160 pages - 9,95 $

Faites connaitre ce titre
à vos amis

Marie Quatdoigts

Roger Des Roches

Illustrations(s) de Carl Pelletier


Sommaire

Après avoir publié plus d’une trentaine d’ouvrages pour les adultes sous forme de poésies et de romans, Roger Des Roches a décidé de plonger dans l’univers du roman jeunesse. Ce qui a commencé comme un simple exercice d’animation à l’école de sa fille a rapidement pris la forme d’un projet d’écriture qu’il voulait absolument mener à terme. C’est ainsi que naquit Marie Quatdoigts, une jeune fille qui n’a pas froid aux yeux. Sans lourdeur ni leçon de morale, ce texte fait l’éloge de la différence et présente des personnages colorés, entiers et attachants.



Finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général 2003 - Catégorie jeunesse

À l’école comme ailleurs, Marie Quatdoigts n’a pas d’amis. Elle est plutôt le souffre-douleur de Pinotte, le petit dur de l’école qui ne manque aucune occasion de se moquer d’elle et de lui rendre la vie infernale. Pourquoi ? Parce que Marie souffre d’une infirmité depuis sa naissance : elle n’a que quatre doigts à chaque main. Personne ne veut d’elle ? D’accord! Marie Quatdoigts s’arrangera toute seule! Voilà pourquoi elle doute un peu, au départ, des intentions de ce garçon qui dit vouloir s’asseoir à sa table de cafétéria. Après quelques minutes seulement et un échange de brocoli pour du chocolat, une amitié sincère naîtra, tout simplement! Avec Robert, son nouvel ami, la vie semble plus douce : elle peut enfin partager avec quelqu’un son plus grand secret : les catacombes sous l’école !

Extrait

Pinotte était assis derrière moi, et je l’entendais ricaner. Oh ! Il ne ricanait pas très fort, et Mademoiselle Johanne ne pouvait l’entendre, mais moi, je l’entendais parfaitement.
Mon tour est enfin venu.

- Marie Gadouas ! qu’elle a dit, bien fort, notre institutrice.

J’allais lever la main (le poing fermé, bien sûr) quand la grosse voix de Pinotte m’a fait sursauter. Et a fait éclater de rire toute la classe :

- Pas Gadouas, Mademoiselle Johanne : Quatdoitgs ! Marie Quatdoigts !

Alors, Mademoiselle Johanne, que le rire général de la classe avait un peu décontenancée, a dit ce qu’il ne fallait pas dire :

- Désolée, les amis, si je me suis trompée. On recommence : Marie Quatdoigts, où es-tu ? Lève la main.

Ah ! Ça te fait rire ! Eh bien, pas moi, je te le jure! Pinotte, vois-tu, c’est mon voisin. Depuis que je suis haute comme ça qu’il m’appelle Marie Quatdoigts. Tant que ça restait entre nous, passe encore, mais alors là, devant toute la classe, la première heure de la première après-midi, je n’en pouvais plus!

Du même auteur

Roger Des Roches
Roger Des Roches
Roger Des Roches
Roger Des Roches, qui vit à Montréal tout près du fleuve, est poète, romancier et typographe. Il écrit depuis l’âge de 14 ans. En 2002, après une trentaine d’années consacrées à la poésie et aux romans destinés aux adultes, il prend le virage jeunesse en publiant Marie Quatdoigts, bientôt suivi de Les Idées... >>

Critiques

« Le premier épisode d’une série qui plaira à coup sûr! »
Stanley Péan, Le Libraire

« (…) Marie Quatdoigts un premier roman jeunesse enlevant. Le poète Roger Des Roches (…) sait toucher son lecteur sans le moindre détour. Pas de morale bonbon dans Marie Quatdoigts, mais des personnages vrais, dont on sent parfaitement dans les gentes et paroles le désarroi, la timidité, la cruauté, mais aussi la fronde, le désir et la formidable énergie. »
Julie Sergent, Voir

« Un pur délice! »
Hebdomadaire Le Reflet

« Voici un roman qui illustre bien ce que ressentent les... >>