Mon petit diable

Sonia Sarfati

9,95 CAD$

Résumé

À la mort de sa mère, Joseph, un petit garçon de dix ans, est envoyé dans un pensionnat par son père. Triste, il quitte Magan, son meilleur ami, et le village de son enfance pour connaître une nouvelle vie. Sa nouvelle résidence est dirigée par des missionnaires catholiques sévères mais bienveillants. Petit à petit, mais non sans incidents, Joseph apprend à aimer et à être aimé par les gens de l’école, sa nouvelle famille. C’est dans ce pensionnat sur le littoral de l’océan Indien qu’il fera, durant la récréation, une rencontre qui changera son existence à tout jamais : celle de Sandu, un adolescent vivant dans une extrême pauvreté. Révolté par une telle injustice, Joseph décide d’aider son nouvel ami. Tous les jours, le petit Joseph « emprunte » du pain à la cuisine de l’école pour le donner à Sandu et sa famille… jusqu’au moment où il se fait prendre la main dans le sac.

Sonia Sarfati

Journaliste aux pages culturelles de La Presse où elle parle surtout de cinéma et de littérature, Sonia Sarfati
est l’auteure...

Journaliste aux pages culturelles de La Presse où elle parle surtout de cinéma et de littérature, Sonia Sarfati
est l’auteure d’une quarantaine de romans...

Journaliste aux pages culturelles de La Presse où elle parle surtout de cinéma et de littérature, Sonia Sarfati
est l’auteure d’une quarantaine de romans et albums pour enfants et...

Journaliste aux pages culturelles de La Presse où elle parle surtout de cinéma et de littérature, Sonia Sarfati
est l’auteure d’une quarantaine de romans et albums pour enfants et adolescents. Récipiendaire du prix Alvine-Bélisle (1990) et d’un prix du Gouverneur général (1995), elle oeuvre aussicomme scénariste. Chez Québec Amérique, elle a publié Le Pari d’Agathe ainsi que...

Journaliste aux pages culturelles de La Presse où elle parle surtout de cinéma et de littérature, Sonia Sarfati
est l’auteure d’une quarantaine de romans et albums pour enfants et adolescents. Récipiendaire du prix Alvine-Bélisle (1990) et d’un prix du Gouverneur général (1995), elle oeuvre aussicomme scénariste. Chez...

Journaliste aux pages culturelles de La Presse où elle parle surtout de cinéma et de littérature, Sonia Sarfati
est l’auteure d’une quarantaine de romans et albums pour enfants et adolescents. Récipiendaire du prix Alvine-Bélisle (1990) et d’un prix du Gouverneur général (1995), elle oeuvre aussicomme scénariste. Chez Québec Amérique, elle a publié Le Pari d’Agathe ainsi que trois...

Extrait

Et quand son regard trouve le regard de l’inconnu, il se rend compte qu’il a changé. Sombre, toujours. Mais maintenant, il y brûle une lueur désespérée que Joseph connaît bien. Celle qui va de pair avec la faim. Le garçon, en effet, fixe l’assiette de khichdi comme s’il voulait s’y noyer. Comme s’il était possible de, vraiment, manger quelque chose des yeux.

Alors, spontanément, Joseph tend son thali. Le bras de l’inconnu se détend tel un serpent et s’empare de l’assiette. Pas de méchanceté dans le geste, seulement de l’instinct. L’instinct de survie. Joseph ne le sait que trop. Cet instinct n’est-il pas son compagnon de vie, à lui aussi?

Mais aujourd’hui, grâce à Tom Cha-Cha, Joseph a moins faim. Il peut offrir son repas à l’inconnu. Qui dévore le contenu du thali sans prendre le temps de respirer. Les boulettes qu’il fabrique de sa main droite sont poussées au fond de sa gorge, les unes après les autres. Inlassablement. Jusqu’à ce que l’assiette soit vide.

- Tu as tout mangé? s’étonne Joseph. Mais les cuisinières avaient oublié de saler le khichdi!

Une grimace qui est peut-être un sourire apparaît sur les lèvres du garçon où demeurent quelques miettes de nourriture.

- J’aime mieux te dire qu’avec la faim que j’ai, je me fiche qu’il y ait du sel ou pas! répond-il d’une voix grave. Oui… quand on a faim comme j’ai faim, on mange tout.

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 224 p.
Dimensions 10,5 cm x 17,8 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...