Les Monstres en dessous

Simon Boulerice

10,95 CAD$

Résumé

Nathan a onze ans, une meilleure amie et des monstres sous son lit. Nathan a une maman formidable, mais tout à l’envers depuis la disparition de son papa marin. Il a un nouveau beau-père avec des airs de pirate et plein de trophées qu’il n’a pas vraiment gagnés. Nathan a un gros secret, un secret mouillé qu’il cache sous son lit dans le grenier; un grenier qui craque comme un vieux bateau. 

 

Simon Boulerice

Simon Boulerice a toujours aimé écrire, danser et jouer. Il a donc étudié en littérature à l’UQAM, puis en...

Simon Boulerice a toujours aimé écrire, danser et jouer. Il a donc étudié en littérature à l’UQAM, puis en interprétation théâtrale au Cégep de...

Simon Boulerice a toujours aimé écrire, danser et jouer. Il a donc étudié en littérature à l’UQAM, puis en interprétation théâtrale au Cégep de Lionel-Groulx, en plus de prendre...

Simon Boulerice a toujours aimé écrire, danser et jouer. Il a donc étudié en littérature à l’UQAM, puis en interprétation théâtrale au Cégep de Lionel-Groulx, en plus de prendre des cours de danse un peu partout. Depuis qu’il a fini l’école, il écrit, danse et joue encore (mais professionnellement) et il remporte plein de prix (parce que ses livres sont vraiment bons)! Il tire...

Simon Boulerice a toujours aimé écrire, danser et jouer. Il a donc étudié en littérature à l’UQAM, puis en interprétation théâtrale au Cégep de Lionel-Groulx, en plus de prendre des cours de danse un peu partout. Depuis qu’il a fini l’école, il écrit, danse et joue encore (mais professionnellement) et il remporte plein...

Simon Boulerice a toujours aimé écrire, danser et jouer. Il a donc étudié en littérature à l’UQAM, puis en interprétation théâtrale au Cégep de Lionel-Groulx, en plus de prendre des cours de danse un peu partout. Depuis qu’il a fini l’école, il écrit, danse et joue encore (mais professionnellement) et il remporte plein de prix (parce que ses livres sont vraiment bons)! Il tire avec...

Extrait

Il est 10 heures 59. On sonne à la porte. Plusieurs fois. Ça doit être mon amie Chloé. C’est une fille très ponctuelle. « Ponctuelle comme il ne s’en fait heureusement plus! » dit souvent ma mère. Je ne vois pas au juste pourquoi elle dit heureusement. 

On est dimanche matin. Chaque dimanche, à 11 heures, ma voisine Chloé vient jouer avec moi. Chloé, c’est une fille qui en a dedans! Elle a de l’énergie pour deux, pour trois, pour quatre… « Elle a de l’énergie pour une armée! » dit souvent ma mère. Je ne suis pas sûr que ce soit une qualité, étant donné le ton qu’elle emploie quand elle dit ça.


Je descends les escaliers comme si je faisais une course contre un fantôme. Je descends tellement vite que je gagne, forcément. J’ouvre la porte et je ris. C’est facile de rire, quand on regarde Chloé. Devant moi, ma voisine est éblouissante dans un sac à ordures noir. Sa tête et ses bras ont percé le sac. On dirait une robe noire de soirée qui aurait sérieusement besoin d’être ajustée. Chloé semble minuscule dans sa robe de sac à ordures. Sur un de ses yeux, elle a un bandeau cache-œil. De quoi m’intriguer au plus haut point.


- Euh…Qu’est-ce que tu fais avec ça?


- C’est un œil de pirate. C’est parce que je suis une pirate. Tu viens, petit morveux?

Critiques

« Avec délicatesse, le romancier et auteur pour le théâtre Simon Boulerice ( Javotte) explore un thème inhabituel. L’atmosphère est réaliste mais teintée de fantaisie, avec cette copine fantasque qui fait irruption comme une tornade, ce monstre caché sous le lit et ce poissonnier pirate, nouvel amoureux de sa mère qui annonce pour le garçon une nouvelle étape du deuil. »

Marie Claude GirardLa Presse

« Un roman d’une belle sensibilité avec des mots qui font du bien, une touche d’humour et beaucoup d’imagination... Une belle histoire qui traite d’un sujet qui tracasse beaucoup d’enfants: L’énurésie noctrune. »

Anne-Marie LobbeLe Journal de Montréal

« Bravo à Simon Boulerice d’avoir écrit (et surtout bien écrit) un livre sur un sujet délicat que l’énurésie nocturne.  Les enfants s’identifieront très bien au personnage attachant de Nathan et apprécieront à coup sûr le langage très imagé de l’auteur. »

Sophie RondeauLe signet des enfants

« Un texte fort et délicat, une thématique originale et traitée avec douceur , une histoire, qui, en plus, ravira les fans de flibustiers. » 

Josée-Anne Paradisle Libraire

« Beau roman. Beaux personnages. Souvent la disparition d’un être cher amène des difficultés aux enfants.  Sujet de l’abandon ressenti par l’enfant bien abordé. Un auteur que j’apprécie beaucoup. »

Danielle Perreault103,5 FM Lanaudière

Téléchargement

ISBN
Date de parution
Nombre de pages 184 p.
Dimensions 4,1 cm x 7,0 cm

Du même auteur

Vous aimeriez peut-être aussi...