La Cache, Tome 2

L’Ambre bleu

Sandra Dussault

24,95 CAD$

Résumé

La Cache est ouverte et les pouvoirs des jeunes captifs gagnent en puissance, mais le mystère demeure. Que s’est-il passé ? Où trouver de l’aide ?
(Deuxième et dernier tome de la série)

Tandis qu’une expédition vers l’extérieur s’organise, que les bandes rivales s’opposent et que la survie devient un défi de taille, Émerick se découvre un allié inattendu. Mais quelque chose de beaucoup plus puissant que lui exerce son emprise dans les profondeurs de la montagne. Quelque chose qui pourrait modifier à tout jamais la vie des habitants de la Cache.

Sandra Dussault

Aujourd’hui enseignante au primaire dans la région de Québec, Sandra Dussault a toujours eu à cœur de faire découvrir le...

Aujourd’hui enseignante au primaire dans la région de Québec, Sandra Dussault a toujours eu à cœur de faire découvrir le plaisir de la lecture à ses...

Aujourd’hui enseignante au primaire dans la région de Québec, Sandra Dussault a toujours eu à cœur de faire découvrir le plaisir de la lecture à ses élèves et s’adonne...

Aujourd’hui enseignante au primaire dans la région de Québec, Sandra Dussault a toujours eu à cœur de faire découvrir le plaisir de la lecture à ses élèves et s’adonne elle-même à l’écriture avec succès depuis la fin de ses études. Finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général 2015 avec Direction Saint-Creux-des-Meuh-Meuh, elle a aussi été finaliste au Prix jeunesse...

Aujourd’hui enseignante au primaire dans la région de Québec, Sandra Dussault a toujours eu à cœur de faire découvrir le plaisir de la lecture à ses élèves et s’adonne elle-même à l’écriture avec succès depuis la fin de ses études. Finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général 2015 avec Direction ...

Aujourd’hui enseignante au primaire dans la région de Québec, Sandra Dussault a toujours eu à cœur de faire découvrir le plaisir de la lecture à ses élèves et s’adonne elle-même à l’écriture avec succès depuis la fin de ses études. Finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général 2015 avec Direction Saint-Creux-des-Meuh-Meuh, elle a aussi été finaliste au Prix jeunesse des...

Extrait

(narration d’un personnage en difficultés d’apprentissage)
Éloi, 8h12 (...)
— L’énergie. L’énergie est plus forte depuis un moment.
Elle a pointé Félix avec son doigt.
— Tes mains, regarde.
On s’est tournés vers lui. Félix a reculé d’un pas, comme si on l’avait accusé de quèque chose et qu’y allait s’faire chicaner. On a vu qu’y avait de l’eau qui coulait de ses doigts. Ça rebondissait sur le plancher, pis le tapis l’apsorvait. Y a relevé ses mains pour les ovserver, pis y a de l’eau qui a revolé autour de lui. J’en ai reçu dans’ face, même si j’étais assez loin.
— C’est de plus en plus fort. Tu ne sens rien ? Ariel m’a demandé.
J’ai levé les épaules.
— Mon pouvoir peut pas être plusse fort ou moins fort. Je l’sais où sont les personnes pis les choses, c’est toute.
— Moi j’sens quelque chose, Ryan a dit. Ça sent les pieds qui puent. Ça doit être Éloi.
Ariel y a souri, pis après, elle s’est tournée vers l’allée qu’on allait prendre :
— On approche. Je sais pas de quoi, mais c’est très... très puissant.
Ça m’faisait un peu peur. L’allée contunuait sans fin, toujours pareille, avec une intersession à toutes les cinq ou six mètres. J’avais l’impression de m’enfoncer vers le noyau de la Terre. Ou la cachette du diable.
- L’énergie. L’énergie est plus forte depuis un moment.
Elle a pointé Félix avec son doigt.
- Tes mains, regarde.
On s’est tournés vers lui. Félix a reculé d’un pas, comme si on l’avait accusé de quèque chose et qu’y allait s’faire chicaner. On a vu qu’y avait de l’eau qui coulait de ses doigts. Ça rebondissait sur le plancher, pis le tapis l’apsorvait. Y a relevé ses mains pour les ovserver pis y a de l’eau qui a revolé autour de lui. J’en ai reçu dans’ face, même si j’étais assez loin.
- C’est de plus en plus fort. Tu ne sens rien ? Ariel m’a demandé.
J’ai levé les épaules.
- Mon pouvoir peut pas être plusse fort ou moins fort. Je l’sais où sont les personnes pis les choses, c’est tout.
- Moi j’sens quelque chose, a dit Ryan. Ça sent les pieds qui puent. Ça doit être Éloi.
Ariel y a souri, pis après elle s’est tournée vers l’allée qu’on allait prendre :
- On approche. Je sais pas de quoi, mais c’est très… très puissant.
Ça m’faisait un peu peur. L’allée contunuait sans fin, toujours pareille, avec une intersession à toute les cinq ou six mètres. J’avais l’impression de m’enfoncer vers le noyau de la Terre. Ou la cachette du diable…

 

ISBN
Date de parution
Nombre de pages 424 p.
Dimensions 14,0 cm x 21,6 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...