Cassiopée - L’Été polonais

Michèle Marineau

10,95 CAD$

Résumé

Qu’est-ce qu’on fait quand on a presque quinze ans, une mère amoureuse, des rêves plein la tête et qu’on ne veut pas aller dans le camp de vacances choisi par ses parents? Cassiopée, elle, décide de partir pour New York. Toute seule. Sans en parler à personne. Et sans se douter qu’elle s’en va ainsi vers son histoire de mer et d’amour. Vers son été polonais.

Michèle Marineau

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une...

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a...

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a été maintes fois soulignée....

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a été maintes fois soulignée. Elle a remporté à deux reprises le Prix du Gouverneur général, d’abord en 1988 avec son premier roman, Cassiopée - L’Été polonais, puis en 1993 avec La Route de Chlifa, qui lui a valu la même année le...

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a été maintes fois soulignée. Elle a remporté à deux reprises le Prix du Gouverneur général, d’abord en 1988 avec son premier roman, Cassiopée - L’Été polonais, puis en...

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a été maintes fois soulignée. Elle a remporté à deux reprises le Prix du Gouverneur général, d’abord en 1988 avec son premier roman, Cassiopée - L’Été polonais, puis en 1993 avec La Route de Chlifa, qui lui a valu la même année le prix...

Extrait

Le soleil revenu, Karol passe ses journées à Crescent Beach, un sifflet autour du cou et une crème blanche sur le nez. Il est tout bronzé et plus beau que jamais (si on oublie le nez). Malheureusement, je ne suis pas la seule à m’en être rendu compte. La plage semble peuplée de belles filles aux corps superbes et aux sourires radieux qui n’ont rien d’autre à faire que de s’enduire d’huile solaire et de tourner autour de Karol, collantes et ravissantes. Il y en a une, en particulier, que je voudrais bien voir se casser une jambe ou attraper la varicelle. Elle s’appelle Cindy…

Collection
Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 195 p.
Dimensions 10,5 cm x 17,8 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...