Je le jure !

Valérie Sherrard

Traduction de Lori Saint-Martin et Paul Gagné

10,95 CAD$

Résumé

Les grandes amies sont toujours là l’une pour l’autre. Du moins, paraît-il. Shana, elle, est prête à beaucoup pour prouver sa loyauté. Même à témoigner en cour contre le beau-père de Carrie afin de la protéger. Mais quand les trahisons, les accusations et les mensonges se multiplient au sein de leur groupe de filles, Shana se met à douter de la vérité. Lorsqu’elle réalise son erreur, il est peut-être trop tard. Il semble en effet que Shana se soit elle-même piégée…

Valérie Sherrard

Valérie Sherrard est l’auteure d’une vingtaine de  livres pour les tout-petits aussi bien que pour les jeunes adultes. Elle...

Valérie Sherrard est l’auteure d’une vingtaine de  livres pour les tout-petits aussi bien que pour les jeunes adultes. Elle est récipiendaire de...

Valérie Sherrard est l’auteure d’une vingtaine de  livres pour les tout-petits aussi bien que pour les jeunes adultes. Elle est récipiendaire de nombreux prix parmi lesquels le prix...

Valérie Sherrard est l’auteure d’une vingtaine de  livres pour les tout-petits aussi bien que pour les jeunes adultes. Elle est récipiendaire de nombreux prix parmi lesquels le prix TD, le prix Red Maple, le prix de la CLA et elle est finaliste 2013 pour un prix littéraire du Gouverneur Général. Originaire de Saskatchewan, elle est maintenant installée au Nouveau-Brunswick où elle a...

Valérie Sherrard est l’auteure d’une vingtaine de  livres pour les tout-petits aussi bien que pour les jeunes adultes. Elle est récipiendaire de nombreux prix parmi lesquels le prix TD, le prix Red Maple, le prix de la CLA et elle est finaliste 2013 pour un prix littéraire du Gouverneur Général. Originaire de Saskatchewan, elle...

Valérie Sherrard est l’auteure d’une vingtaine de  livres pour les tout-petits aussi bien que pour les jeunes adultes. Elle est récipiendaire de nombreux prix parmi lesquels le prix TD, le prix Red Maple, le prix de la CLA et elle est finaliste 2013 pour un prix littéraire du Gouverneur Général. Originaire de Saskatchewan, elle est maintenant installée au Nouveau-Brunswick où elle a fait office...

Lori Saint-Martin

Paul Gagné

Extrait

Je sais qu’il est mal de mentir. Par-dessus le marché, je sais qu’il est très grave de mentir devant le tribunal (j’essaie d’oublier qu’il s’agit d’un crime appelé «parjure»). Mais avant de me juger, vous devez savoir deux choses sur mes motivations.

La première, c’est que je n’aurais jamais fait une chose pareille s’il y avait eu un autre moyen de venir en aide à Carrie. Et la seconde, c’est que je suis prête à tout pour elle. C’est la meilleure amie que j’aie jamais eue, la plus fidèle aussi.

Si nous avons fréquenté les mêmes écoles pendant des siècles, nous sommes amies depuis seulement trois ans. (...)

C’est Carrie qui m’a soutenue quand nous avons cessé de nous voir, Mike Rebonair et moi, l’automne dernier. C’était le premier garçon qui me plaisait beaucoup. Vraiment beaucoup. Nous avons été ensemble pendant trois mois et demi, du 3 août au 19 novembre. Pour moi, c’était un bonheur excitant, tout nouveau, et je croyais que c’était pareil pour lui. Sauf que, un beau jour, juste comme ça, je me suis fait planter là. De la façon la plus cruelle et la plus basse qui soit: il a changé sa «situation amoureuse» sur Facebook. Je n’ai même jamais su pourquoi! (...)

Carrie venait sonner chez moi et refusait de s’en aller même quand je lui disais que je préférais rester seule. Pendant des semaines. Une fois, elle est débarquée avec un gros contenant de crème glacée aux brownies et elle n’est repartie que quand il a été vidé. Selon elle, on ne pouvait pas ingurgiter une telle quantité de chocolat et rester triste. Elle avait raison : à la fin, nous riions comme des folles et je me sentais un peu mieux.

Cet été-là, Carrie a eu l’idée de partager un emploi de gardienne pour Mme Hauser au bout de la rue. Comme sa gardienne habituelle n’est disponible qu’après l’école, elle a besoin de quelqu’un pendant les vacances scolaires. (...)

Ce n’était pas trop mal payé non plus. Mme Hauser versait cinquante dollars par jour, soit cent vingt-cinq dollars par semaine chacune. Nous séparions toujours également nos gains, même si, durant l’été, j’ai fini par faire neuf jours de travail de plus que Carrie. Ne voulant pas en faire tout un plat, je ne lui en ai jamais parlé. Après tout, c’est elle qui avait eu l’idée et qui avait convaincu Mme Hauser de nous engager.

Téléchargement

ISBN
Date de parution
Nombre de pages 176 p.
Dimensions 4,1 cm x 7,0 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...