Un jeu vers le soleil

Pascale Gingras

9,76 US$

Téléchargement

Résumé

Pas de doute, Véronique a du chien. Cet été, elle a décidé qu’elle serait gardienne au pair en Ontario et pas question de reculer. Mais elle n’est pas sitôt arrivée dans la province voisine qu’elle doit affronter une réalité à laquelle on ne l’avait pas préparé : Max, son petit protégé, a un grand frère de 19 ans! Victime d’un accident bête qui lui a laissé de graves séquelles, Thierry ne sort plus de la maison depuis un an et refuse toute forme d’aide. Sous ses airs pas commodes se cache cependant une âme blessée qui a grand besoin de quelqu’un à qui parler, de quelqu’un qui lui bottera le derrière et le fera enfin sortir de sa tannière. Véronique ne pouvait pas mieux tomber… et lui aussi. Entre eux, une chimie spéciale opère, les forçant à remettre en question leur manière d’agir, et leur façon d’aimer.

Pascale Gingras

Enseignante au primaire près de Québec, Pascale Gingras est l’auteure d’Un jeu vers le soleil (Palmarès...

Enseignante au primaire près de Québec, Pascale Gingras est l’auteure d’Un jeu vers le soleil (Palmarès Communication-Jeunesse 2008) et de Une carte ...

Enseignante au primaire près de Québec, Pascale Gingras est l’auteure d’Un jeu vers le soleil (Palmarès Communication-Jeunesse 2008) et de Une carte sans légende, un suspense...

Enseignante au primaire près de Québec, Pascale Gingras est l’auteure d’Un jeu vers le soleil (Palmarès Communication-Jeunesse 2008) et de Une carte sans légende, un suspense présentant un personnage atteint d’autisme. Dans Le Chant des libellules, le sujet du deuil est omniprésent, sans être lourd, tandis que les personnages drôles et attachants donnent du piquant à cette histoire...

Enseignante au primaire près de Québec, Pascale Gingras est l’auteure d’Un jeu vers le soleil (Palmarès Communication-Jeunesse 2008) et de Une carte sans légende, un suspense présentant un personnage atteint d’autisme. Dans Le Chant des libellules, le sujet du deuil est omniprésent, sans être lourd, tandis que les...

Enseignante au primaire près de Québec, Pascale Gingras est l’auteure d’Un jeu vers le soleil (Palmarès Communication-Jeunesse 2008) et de Une carte sans légende, un suspense présentant un personnage atteint d’autisme. Dans Le Chant des libellules, le sujet du deuil est omniprésent, sans être lourd, tandis que les personnages drôles et attachants donnent du piquant à cette histoire...

Extrait

Thierry hésite sur le pas de la porte. Tel un ours qui sort de sa tanière après de longs mois d’hibernation, il réapprend la sensation du vent sur sa peau, du soleil sur son visage, de l’odeur caractéristique de l’été à ses narines. Au lieu de se dépêcher à s’engouffrer dans la voiture, comme lors de ses rendez-vous, il prend son temps, apprivoisant l’environnement.

Derrière lui, muette d’émotion, Véronique, protectrice, épie ses mouvements. Elle se tient prête à intervenir à la moindre requête du jeune homme. Une main contre le mur de la maison, il descend la marche du perron et se retrouve dans la cour. Il fait précautionneusement un pas en avant, puis deux. Il se sent comme un ballon gonflé à l’hélium dont on vient de couper le lien qui le retenait au sol.

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 232 p.
Dimensions 10,5 cm x 18,0 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...