André Mathieu

Georges Nicholson

22,56 US$

épuisé

Résumé

André Mathieu naît à Montréal en 1929, quelques mois avant le krach qui va nous plonger dans la crise. Il meurt à Montréal en juin 1968, quelques mois avant la création de la pièce Les Belles-sœurs de Michel Tremblay et quelques jours avant l’élection de Pierre Elliott Trudeau. Enfant prodige, il est un des plus grands pianistes du XXe siècle. C’est aussi un compositeur sur qui la musique déferle en vagues généreuses et inépuisables. Dès 1936, Paris l’encense. Il n’a que sept ans. Trois ans plus tard, il enregistre son premier disque, mais la guerre éclate, tout s’arrête. En 1940, on recommence à zéro, à New York. À treize ans, il remporte le Premier Prix de composition du concours de l’Orchestre Philarmonique de New York. Il va jouer trois fois au Carnegie Hall. Retour définitif à Montréal à la fin de 1943. Premières amours malheureuses. Nouveau départ pour Paris en 1946, il y travaille avec Honegger. Il revient au pays en 1947, l’année de la sortie du film La Forteresse, qui utilise la musique de son Concerto de Québec. En 1949, Pierre Péladeau lui organise une grande tournée à travers tout le Québec. Cinq ans plus tard, pour retrouver son public, il se lance dans les « pianothons » où, pendant des dizaines d’heures, il ne joue que ses œuvres et improvise sans fin. Puis, c’est la chute de l’ange, l’enfer sur Terre, l’alcool, la solitude, les amours inachevées. Puis la mort fauche cette vie, et notre mémoire se hâte d’effacer les traces de son passage. Trente-neuf ans. Trop jeune, comme tous les grands romantiques, pour lui qui se définissait lui-même comme un « romantique moderne ».

Georges Nicholson

Au Séminaire de Joliette, Georges Nicholson a été un disciple du père Fernand Lindsay. Il a ensuite étudié le piano, la...

Au Séminaire de Joliette, Georges Nicholson a été un disciple du père Fernand Lindsay. Il a ensuite étudié le piano, la composition et la musique...

Au Séminaire de Joliette, Georges Nicholson a été un disciple du père Fernand Lindsay. Il a ensuite étudié le piano, la composition et la musique électroacoustique à l’Université...

Au Séminaire de Joliette, Georges Nicholson a été un disciple du père Fernand Lindsay. Il a ensuite étudié le piano, la composition et la musique électroacoustique à l’Université McGill, et a travaillé le chant avec plusieurs maîtres. Il a aussi étudié le cinéma avec Henri Langlois, l’un des artisans fondateurs de la Cinémathèque française. Depuis plus de vingt ans, il...

Au Séminaire de Joliette, Georges Nicholson a été un disciple du père Fernand Lindsay. Il a ensuite étudié le piano, la composition et la musique électroacoustique à l’Université McGill, et a travaillé le chant avec plusieurs maîtres. Il a aussi étudié le cinéma avec Henri Langlois, l’un des artisans fondateurs de la...

Au Séminaire de Joliette, Georges Nicholson a été un disciple du père Fernand Lindsay. Il a ensuite étudié le piano, la composition et la musique électroacoustique à l’Université McGill, et a travaillé le chant avec plusieurs maîtres. Il a aussi étudié le cinéma avec Henri Langlois, l’un des artisans fondateurs de la Cinémathèque française. Depuis plus de vingt ans, il connaît une...

Extrait

Dès cette première apparition publique, les attitudes sont partagées en deux camps opposés : les enthousiastes et les sceptiques. D’un côté, on crie au génie, de l’autre, une appréciation précautionneuse et condescendante du phénomène prétend garder la tête froide et ne pas prendre des vessies pour des lanternes ! Ce succès confirme pour Rodolphe la nécessité de partir et de confier André aux meilleures écoles et aux meilleurs professeurs. Le centre musical le plus proche, c’est New York.

Thèmes et genres
ISBN 978-2-7644-0753-0
Date de parution 2010-05-01
Dimensions 15,0 cm x 23,0 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...