Après la poussière- Tome 1

Déviants

Maureen Mc Gowan

Traduction de Lori Saint-Martin et Paul Gagné

17,69 US$

Résumé

Sous le dôme du Havre, surpeuplé et réglementé à outrance, toute différence est repérée par les agents de conformité et punie d’exil dans la poussière mortelle. Glory voudrait tant être Normale, mais avec un frère au pouvoir mystérieux dont elle doit cacher l’existence et la puissance inexplicable que son regard semble développer, difficile de dissimuler leur appartenance aux Déviants. Quand un jeune homme à la force étonnante vient affirmer que seule leur fuite pourrait assurer la sécurité de son frère, Glory ne sait plus à qui accorder sa confiance. À Cal, qu’elle fréquente officiellement depuis l’octroi d’un permis de fréquentation, ou à Burns, cet étranger qui lui promet une vie meilleure hors de la ville? La vie serait-elle possible hors du dôme?

Maureen Mc Gowan

Élevée dans différentes villes canadiennes, Maureen Mc Gowan vit présentement à Toronto. Son cœur l’a emporté sur sa...

Élevée dans différentes villes canadiennes, Maureen Mc Gowan vit présentement à Toronto. Son cœur l’a emporté sur sa raison quand elle a finalement...

Élevée dans différentes villes canadiennes, Maureen Mc Gowan vit présentement à Toronto. Son cœur l’a emporté sur sa raison quand elle a finalement mis de côté une carrière en...

Élevée dans différentes villes canadiennes, Maureen Mc Gowan vit présentement à Toronto. Son cœur l’a emporté sur sa raison quand elle a finalement mis de côté une carrière en finances l’ayant conduite de Palo Alto à Philadelphie pour se consacrer à sa passion, la littérature. La science-fiction la séduit particulièrement et il lui a fallu trois ans et demi pour rédiger la...

Élevée dans différentes villes canadiennes, Maureen Mc Gowan vit présentement à Toronto. Son cœur l’a emporté sur sa raison quand elle a finalement mis de côté une carrière en finances l’ayant conduite de Palo Alto à Philadelphie pour se consacrer à sa passion, la littérature. La science-fiction la séduit...

Élevée dans différentes villes canadiennes, Maureen Mc Gowan vit présentement à Toronto. Son cœur l’a emporté sur sa raison quand elle a finalement mis de côté une carrière en finances l’ayant conduite de Palo Alto à Philadelphie pour se consacrer à sa passion, la littérature. La science-fiction la séduit particulièrement et il lui a fallu trois ans et demi pour rédiger la totalité de...

Lori Saint-Martin

Paul Gagné

Extrait

Dans les strates supérieures du Havre, l’air chaud empeste les crottes de rats. C’est un bien petit prix à payer pour manger gratuitement. Les filles normales détalent en hurlant à la vue des rats, mais je ne peux pas m’offrir le luxe de la peur. (…)

Je suis folle d’imaginer des dangers au moindre tournant, mais, depuis que mon frère Drake et moi sommes devenus orphelins, il y a trois ans, j’ai toujours l’impression d’être suivie. Mon frère est en pleine croissance et, à l’aube de la puberté, il a maigri. Il a besoin de plus de viande. Je poursuis donc ma mission. Concentrée sur les grattements des griffes, clic-clic-clic, je prends pour cible des rongeurs, un après l’autre. J’évalue chaque corps, chaque respiration. L’un d’eux s’aventure en trottinant dans un fragment de lumière et lève la tête pour me regarder dans les yeux.

Erreur fatale, monsieur le Rat.

Prisonnier de mon regard, le rongeur est incapable de se détourner. (…) Concentrant mon pouvoir, je me représente le cœur du rat, le sens se comprimer, donne à mes émotions l’ordre de resserrer leur emprise. Le rongeur écarquille les yeux, ses moustaches luisantes d’humidité. En ouvrant sa gueule, il révèle des dents aussi pointues que des aiguilles. Je sens un frisson me traverser, mais je ne peux pas reculer. J’irai jusqu’au bout. Il le faut. Drake doit manger.

Le rongeur se fige, tous ses muscles se raidissent d’un coup. Son coeur ralentit, puis l’animal tombe sur le flanc, haletant, ses pattes agitées par les affres de la mort. La compassion me monte à la gorge, mais je la repousse : un seul rat ne satisfera pas très longtemps l’appétit de Drake.

Dès que je suis sûre que la bête est morte, je la prends par la queue et je cherche une nouvelle victime, puis encore une autre.

ISBN
Date de parution
Nombre de pages 392 p.
Dimensions 14,0 cm x 21,6 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...