Désenclaver la démocratie

Des Huguenot à la paix des Braves

Geneviève Nootens

15,00 US$

épuisé

Résumé

APERÇU DU CONTENU

Introduction - États, nations et démocratie à l’ère de la mondialisation

Chapitre 1 - Le modèle de l’État-nation : trajectoire historique et concepts

Chapitre 2 - État et mondialisation

Chapitre 3 - Démocratie, nationalisme libéral et cosmopolitisme

Chapitre 4 - États, nations et territoire

Conclusion - Démocratie et souveraineté : un rapport à définir

Geneviève Nootens

Professeure de science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 1998, Geneviève Nootens est membre du Groupe...

Professeure de science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 1998, Geneviève Nootens est membre du Groupe de recherche sur les...

Professeure de science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 1998, Geneviève Nootens est membre du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) et...

Professeure de science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 1998, Geneviève Nootens est membre du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) et du Centre de recherche sur la diversité au Québec (CRIDAQ). Spécialiste de philosophie politique, elle s’intéresse particulièrement au libéralisme contemporain, au nationalisme et à l’État moderne....

Professeure de science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 1998, Geneviève Nootens est membre du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) et du Centre de recherche sur la diversité au Québec (CRIDAQ). Spécialiste de philosophie politique, elle s’intéresse particulièrement au...

Professeure de science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi depuis 1998, Geneviève Nootens est membre du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) et du Centre de recherche sur la diversité au Québec (CRIDAQ). Spécialiste de philosophie politique, elle s’intéresse particulièrement au libéralisme contemporain, au nationalisme et à l’État moderne. Elle a fait...

Extrait

La désagrégation des catégories conceptuelles nouées dans le modèle de l’État fournit ainsi une occasion de réfléchir sur les limites mêmes d’un modèle né en Europe occidentale il y a de cela cinq à six siècles. La mondialisation vient en effet bousculer à la fois des pratiques sociales instituées dans le cadre de l’État national et les référents théoriques et conceptuels utilisés pour les comprendre et les systématiser. Il faut donc dans un premier temps s’attarder quelque peu à l’examen théorique du modèle de l’État et à ce que ce modèle véhicule comme contraintes. Cette réflexion n’est certes pas aisée, notamment parce qu’elle repose sur la disjonction de concepts et de catégories dont l’imbrication a été le lieu de naissance de la démocratie libérale.

Thèmes et genres
ISBN 978-2-7644-0362-4
Date de parution 2004-10-14

Vous aimeriez peut-être aussi...