De la crise d’octobre au printemps érable

Parcours d’un citoyen engagé (1960-2012)

Claude Trudel

29,95 CAD$

Résumé

Claude Trudel a été un acteur privilégié de la vie publique québécoise durant plus de 50 ans, bien qu’il soit souvent demeuré dans l’ombre. Que ce soit à titre de chef de cabinet adjoint du premier ministre Robert Bourassa, de député à l’Assemblée nationale du Québec ou, plus récemment, de maire de l’arrondissement de Verdun et de président de la Société de transport de Montréal, ce grand serviteur de l’État a été l’un de ceux qui ont façonné le Québec moderne.

Dans ce témoignage inspirant, Claude Trudel revient sur tous les événements marquants des cinquante dernières années, de la crise d’Octobre au Printemps érable, de la Révolution tranquille des années 1960 à la commission Charbonneau.

Claude Trudel

Né à Montréal en 1942, Claude Trudel a œuvré pendant plus de 50 ans au service de ses concitoyens, notamment à titre de...

Né à Montréal en 1942, Claude Trudel a œuvré pendant plus de 50 ans au service de ses concitoyens, notamment à titre de député, de maire et de haut...

Né à Montréal en 1942, Claude Trudel a œuvré pendant plus de 50 ans au service de ses concitoyens, notamment à titre de député, de maire et de haut fonctionnaire. Il a quitté la...

Né à Montréal en 1942, Claude Trudel a œuvré pendant plus de 50 ans au service de ses concitoyens, notamment à titre de député, de maire et de haut fonctionnaire. Il a quitté la vie politique en décembre 2012.

Né à Montréal en 1942, Claude Trudel a œuvré pendant plus de 50 ans au service de ses concitoyens, notamment à titre de député, de maire et de haut fonctionnaire. Il a quitté la vie politique en décembre 2012.

Né à Montréal en 1942, Claude Trudel a œuvré pendant plus de 50 ans au service de ses concitoyens, notamment à titre de député, de maire et de haut fonctionnaire. Il a quitté la vie politique en décembre 2012.

Extrait

Je suis peu connu du grand public. J’ai agi comme chef de cabinet adjoint du premier ministre Robert Bourassa, pas comme chef de cabinet. Je n’ai pas été sous-ministre, mais sous-ministre adjoint au ministère des Affaires culturelles du Québec. Je n’ai jamais exercé la fonction de ministre, bien que j’aie siégé à l’Assemblée nationale du Québec. Je n’ai jamais fait partie de ce que l’on appelait jadis le «Québec inc. », encore que j’aie dirigé des entreprises culturelles qui appartenaient à d’importants groupes industriels ou financiers. On ne m’a pas nommé délégué général du Québec à Paris, Londres ou Bruxelles, mais représentant du Québec à l’Exposition universelle de Séville 1992. Je n’ai pas été le maire de Montréal, mais celui de l’arrondissement de Verdun. On ne me consultait pas régulièrement, à gauche ou à droite, à propos des choses essentielles comme des choses triviales.

Alors, pourquoi diable ce livre ? Simplement parce que je crois utile de témoigner de mon époque, qui s’étend sur une cinquantaine d’années, de la Révolution tranquille des années 60, aux révélations de la commission Charbonneau en 2012. Je veux raconter, à ma façon, les événements dont j’ai été l’un des acteurs ou un témoin privilégié.

Critiques

« 1960-2012 De la crise d’Octobre au printemps érable est un témoignage captivant de cette période de notre histoire vue à travers la lorgnette d’un témoin de premier plan. » 

Daniel RollandHuffington Post Québec

« Très intéressant, on en apprend sur bien des événements sous un autre œil. » 

André MaccabéeCité Boomers
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 304 p.
Dimensions 15,2 cm x 22,9 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...