Nouveau
Un selfie avec Justin Trudeau

Un selfie avec Justin Trudeau

 Regard critique sur la diplomatie du premier ministre

Jocelyn Coulon

16,92 US$

Résumé

En octobre 2015, après une décennie où le gouvernement conservateur s’était fait remarquer sur la scène internationale par ses actions isolationnistes, guerrières et anti-onusiennes, le Canada espérait faire de nouveau bonne figure auprès de ses voisins et alliés en élisant un premier ministre qui rétablirait la réputation du pays : Justin Trudeau. Le « meilleur espoir du monde libre », comme l’a suggéré le Rolling Stone Magazine, véhicule une image de lui-même au diapason de l’internationalisme libéral : maintien de la paix, accueil des réfugiés et des migrants, dialogue et renforcement des liens avec tous les autres pays, réengagement avec l’ONU… Toutefois, les décisions qu’il prend – ou refuse de prendre – laissent entrevoir une réalité plus complexe, sinon à l’opposé de celle annoncée.

Jocelyn Coulon a été un témoin privilégié de la première heure. Dans cet ouvrage, il décrit les ambitions affichées par le futur premier ministre lors de la campagne électorale, l’audace de ses politiques envers les réfugiés et la Chine, les désillusions quant à ses volte-face dans plusieurs dossiers, le conflit entre Trudeau et Stéphane Dion, qui aboutira au brutal congédiement de ce dernier. Le constat qu’il dresse est sans appel : la politique du gouvernement libéral ne crée pas une rupture avec les conservateurs mais bien une continuité.

Justin Trudeau est-il en train de rater la chance de faire du Canada un pays essentiel sur la scène internationale au XXIe siècle?

Jocelyn Coulon

Jocelyn Coulon est chercheur au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Il ...

Jocelyn Coulon est chercheur au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Il a été membre du groupe des ...

Jocelyn Coulon est chercheur au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Il a été membre du groupe des conseillers sur les affaires ...

Jocelyn Coulon est chercheur au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Il a été membre du groupe des conseillers sur les affaires internationales de Justin Trudeau en 2014-2015 et conseiller politique du ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion en 2016-2017.

Jocelyn Coulon est chercheur au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Il a été membre du groupe des conseillers sur les affaires internationales de Justin Trudeau en 2014-2015 et conseiller politique du ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion en 2016-2017.

Jocelyn Coulon est chercheur au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Il a été membre du groupe des conseillers sur les affaires internationales de Justin Trudeau en 2014-2015 et conseiller politique du ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion en 2016-2017.

Extrait

Pierre Elliott Trudeau reconnaît la Chine communiste, se rapproche des pays du Sud et se lance dans une campagne pour la réduction des armes nucléaires. Brian Mulroney négocie le traité de libre-échange avec les États-Unis, anime la campagne mondiale contre l’apartheid en Afrique du Sud et, avec François Mitterrand, crée la Francophonie. Jean Chrétien adopte une nouvelle philosophie – la sécurité humaine – qui entraîne la signature du traité d’interdiction des mines antipersonnel et la création de la Cour pénale internationale. Il dit non à la participation du Canada à la guerre contre l’Irak. Stephen Harper militarise la politique étrangère canadienne, ignore l’ONU et engage les négociations sur les traités de libre-échange avec l’Europe et les États de l’Asie-Pacifique, et celles sur l’Accord de Paris sur les changements climatiques.
Où en est Justin Trudeau?

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 256 p.
Dimensions 14,0 cm x 20,3 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...