Le géant qui sentait les petits pieds

Alain M. Bergeron

Illustrations de Pierre-Yves Cezard

9,98 US$

Résumé

"Sentir les petits pieds” est une expression qui signifie que ça sent mauvais… ce qui n’est pas une bonne chose, surtout lorsqu’on est un géant ! Non mais, imaginez : de grands pieds de géant puant les petits pieds ! C’est là tout le malheur des habitants de la vallée du Talc... Il faut absolument se libérer des mauvaises odeurs ! Ce ne sera pas simple, mais il existe une solution pour chaque problème.

 

Visionnez ici la bande-annonce !

Alain M. Bergeron

Anciennement journaliste, Alain M. Bergeron se consacre entièrement à l’écriture depuis 2005. Être lu par les jeunes est...

Anciennement journaliste, Alain M. Bergeron se consacre entièrement à l’écriture depuis 2005. Être lu par les jeunes est l’une de ses plus grandes...

Anciennement journaliste, Alain M. Bergeron se consacre entièrement à l’écriture depuis 2005. Être lu par les jeunes est l’une de ses plus grandes joies. Tant mieux, puisque les...

Anciennement journaliste, Alain M. Bergeron se consacre entièrement à l’écriture depuis 2005. Être lu par les jeunes est l’une de ses plus grandes joies. Tant mieux, puisque les enfants élisent régulièrement ses livres comme leurs préférés! Avec plus de 200 livres publiés chez une douzaine d’éditeurs, Alain M. Bergeron est l’un des auteurs les plus prolifiques et les plus...

Anciennement journaliste, Alain M. Bergeron se consacre entièrement à l’écriture depuis 2005. Être lu par les jeunes est l’une de ses plus grandes joies. Tant mieux, puisque les enfants élisent régulièrement ses livres comme leurs préférés! Avec plus de 200 livres publiés chez une douzaine d’éditeurs, Alain M. Bergeron...

Anciennement journaliste, Alain M. Bergeron se consacre entièrement à l’écriture depuis 2005. Être lu par les jeunes est l’une de ses plus grandes joies. Tant mieux, puisque les enfants élisent régulièrement ses livres comme leurs préférés! Avec plus de 200 livres publiés chez une douzaine d’éditeurs, Alain M. Bergeron est l’un des auteurs les plus prolifiques et les plus populaires au...

Pierre-Yves Cezard

Pierre-Yves Cezard rêve de faire de l’illustration et de la bande dessinée depuis qu’il est tout petit. C’est pour ça...

Pierre-Yves Cezard rêve de faire de l’illustration et de la bande dessinée depuis qu’il est tout petit. C’est pour ça qu’il a toujours un carnet de...

Pierre-Yves Cezard rêve de faire de l’illustration et de la bande dessinée depuis qu’il est tout petit. C’est pour ça qu’il a toujours un carnet de croquis dans sa poche, pour...

Pierre-Yves Cezard rêve de faire de l’illustration et de la bande dessinée depuis qu’il est tout petit. C’est pour ça qu’il a toujours un carnet de croquis dans sa poche, pour dessiner tout ce qu’il observe autour de lui. Il travaille aujourd’hui dans le domaine publicitaire et dans l’événementiel, et il a réalisé des couvertures de romans, mais Le géant qui sentait les...

Pierre-Yves Cezard rêve de faire de l’illustration et de la bande dessinée depuis qu’il est tout petit. C’est pour ça qu’il a toujours un carnet de croquis dans sa poche, pour dessiner tout ce qu’il observe autour de lui. Il travaille aujourd’hui dans le domaine publicitaire et dans l’événementiel, et il a réalisé...

Pierre-Yves Cezard rêve de faire de l’illustration et de la bande dessinée depuis qu’il est tout petit. C’est pour ça qu’il a toujours un carnet de croquis dans sa poche, pour dessiner tout ce qu’il observe autour de lui. Il travaille aujourd’hui dans le domaine publicitaire et dans l’événementiel, et il a réalisé des couvertures de romans, mais Le géant qui sentait les petits pieds...

Extrait

Dans la discrète vallée du Talc vit un géant du nom de Malabar. C’est un gentil géant, qui veille sur tous les habitants de la vallée. Il les protège contre les envahisseurs des pays voisins. Il repousse les dragons qui osent s’aventurer sur son territoire. Il arrive à détourner le cours des rivières pour irriguer les champs cultivés. Bref, il est le grand ami de tout le monde. Il n’y a qu’un seul problème, et il est de taille…

Les pieds de Malabar puent !

Ils sentent les petits pieds !

Et sentir les petits pieds est une calamité dans la région, car les gens qui y vivent ont le nez très sensible aux odeurs. Près du géant, on pourrait croire que dix mouffettes ont arrosé la vallée tellement ça sent mauvais.

Les oiseaux cessent de voler, les poissons nagent sur le dos, le lait des vaches tourne, les genoux des habitants flanchent, certaines personnes s’évanouissent, d’autres se pincent les narines du nez, nez qu’ils ont très fin, convient-il de le rappeler.

Dans la vallée, un cri unanime résume bien l’état de la situation :

« Ça puuuuue ! »

Le pire dans tout ça, c’est que le pauvre Malabar n’a aucun odorat ; il ignore donc les tourments qu’il cause. Il faut vite trouver une solution au problème de ce géant aux pieds qui puent.

Critiques

« Usant de l ’efficace procédé de répétition de l’action et des mots évoquant avec élégance la puanteur ce récit d apprentissage de la propreté est élégamment illustré à la médiévale par un nouveau venu en littérature jeunesse. »

Amélie GaudreauLe Devoir

Téléchargement

ISBN
Date de parution
Nombre de pages 72 p.
Dimensions 15,2 cm x 17,8 cm

Du même auteur

Vous aimeriez peut-être aussi...