Alfred sauve Antoine - Antoine et Alfred 2

Yves Beauchemin

7,67 US$

Résumé

Alfred, le rat d’égout, habite toujours chez son ami Antoine. Mais voilà que, un bon matin, ce cher Alfred décide qu’il en a assez de vivre aux crochets de la famille Brisson et déclare qu’il doit gagner sa vie! Il sera l’assistant de Roméo Robinet, l’électricien du quartier. Qui, mieux qu’un rat, pourrait s’aventurer à l’intérieur des murs? Mais les murs d’un immense manoir cachent parfois des secrets… Alfred y fera une découverte extraordinaire et entraînera Antoine dans un suspense à couper le souffle. L’humour, l’amitié et le mystère sont au rendez-vous.

Yves Beauchemin

Né à Rouyn-Noranda, Yves Beauchemin est un écrivain phare de la littérature québécoise. Auteur des célèbres romans Le ...

Né à Rouyn-Noranda, Yves Beauchemin est un écrivain phare de la littérature québécoise. Auteur des célèbres romans Le Matou, Juliette Pomerleau, ...

Né à Rouyn-Noranda, Yves Beauchemin est un écrivain phare de la littérature québécoise. Auteur des célèbres romans Le Matou, Juliette Pomerleau, Charles le téméraire et La ...

Né à Rouyn-Noranda, Yves Beauchemin est un écrivain phare de la littérature québécoise. Auteur des célèbres romans Le Matou, Juliette Pomerleau, Charles le téméraire et La Serveuse du Café Cherrier, il est membre de l’Académie des lettres du Québec. En 2011, il s’est vu décerner le prix Ludger-Duvernay, qui souligne la contribution exceptionnelle d’un écrivain au rayonnement...

Né à Rouyn-Noranda, Yves Beauchemin est un écrivain phare de la littérature québécoise. Auteur des célèbres romans Le Matou, Juliette Pomerleau, Charles le téméraire et La Serveuse du Café Cherrier, il est membre de l’Académie des lettres du Québec. En 2011, il s’est vu décerner le prix Ludger-Duvernay, qui souligne la...

Né à Rouyn-Noranda, Yves Beauchemin est un écrivain phare de la littérature québécoise. Auteur des célèbres romans Le Matou, Juliette Pomerleau, Charles le téméraire et La Serveuse du Café Cherrier, il est membre de l’Académie des lettres du Québec. En 2011, il s’est vu décerner le prix Ludger-Duvernay, qui souligne la contribution exceptionnelle d’un écrivain au rayonnement du...

Extrait

La première fois où, caché dans un lustre, Alfred avait aperçu Alphonse Grincefort, l’homme lui avait déplu. Il avait beau, à force de vivre chez les Brisson, s’être un peu déshabitué de la crasse, là, vraiment, c’en était trop! L’homme souffrait d’une propreté véritablement scandaleuse! On avait beau chercher, impossible de trouver sur sa personne la moindre tache de graisse, le plus petit accroc, ne serait-ce même qu’une chiure de mouche ou un grain de poussière, toutes choses qui donnent aux gens une allure tellement humaine et sympathique. Il était si désespérément impeccable qu’on avait le goût de se jeter à terre et de donner des coups de poing sur le sol en pleurant.

Collection
Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 170 p.
Dimensions 10,5 cm x 17,8 cm

Du même auteur

Vous aimeriez peut-être aussi...