Nouveau
Roman familial

Roman familial

Maxime Olivier Moutier

14,90 US$

Résumé

Maxime Olivier Moutier revisite son enfance à la lumière de celui qu’il est devenu, ou aurait pu devenir. Il y a la fois où il a failli faire un spectacle à la télé sur l’air de Goldorak chanté par Nathalie Simard. La fois où il a craint de perdre ses dents et de devoir porter un dentier à vie. Mais surtout, il y a Debbie. Debbie, la gardienne masturbatrice. Il y avait eu déjà dans la vie du futur écrivain Georgette et madame Sarasin, pensionnaires hirsutes au sous-sol de la maison familiale, preuve par A plus B que la vie ne fait pas de cadeau. Puis, soudain, retournement de situation. L’auteur avance: «Après toutes ces confessions, il est peut-être temps de dire enfin la vérité». La vérité, vraiment?

Maxime Olivier Moutier se prête au jeu des souvenirs avec un sourire en coin et un admirable sens de l’exagération. Mais il y a aussi de la colère qui pointe, une colère qui ne décolère pas. Et une sensibilité qui ne dit pas son nom. Il y a, par-dessous tout, une infinité de questions sur les fondements de notre identité au regard de l’enfance.

Maxime Olivier Moutier

Écrivain et psychanalyste, Maxime Olivier Moutier est né à Montréal en 1971.  Après deux recueils de nouvelles, il signe en ...

Écrivain et psychanalyste, Maxime Olivier Moutier est né à Montréal en 1971.  Après deux recueils de nouvelles, il signe en 1998 un roman ...

Écrivain et psychanalyste, Maxime Olivier Moutier est né à Montréal en 1971.  Après deux recueils de nouvelles, il signe en 1998 un roman autobiographique qui lui vaut alors d’être ...

Écrivain et psychanalyste, Maxime Olivier Moutier est né à Montréal en 1971.  Après deux recueils de nouvelles, il signe en 1998 un roman autobiographique qui lui vaut alors d’être considéré comme l’écrivain phare de la relève québécoise, Marie-Hélène au mois de mars : l’auteur y évoque avec force une rupture amoureuse dévastatrice et une tentative de suicide. Suivront ...

Écrivain et psychanalyste, Maxime Olivier Moutier est né à Montréal en 1971.  Après deux recueils de nouvelles, il signe en 1998 un roman autobiographique qui lui vaut alors d’être considéré comme l’écrivain phare de la relève québécoise, Marie-Hélène au mois de mars : l’auteur y évoque avec force une rupture ...

Écrivain et psychanalyste, Maxime Olivier Moutier est né à Montréal en 1971.  Après deux recueils de nouvelles, il signe en 1998 un roman autobiographique qui lui vaut alors d’être considéré comme l’écrivain phare de la relève québécoise, Marie-Hélène au mois de mars : l’auteur y évoque avec force une rupture amoureuse dévastatrice et une tentative de suicide. Suivront plusieurs ...

Extrait

«Trente-cinq ans plus tard, même si bien de l’eau a coulé sous les ponts, je crois encore que c’est la question de cette professeure de troisième année, en fait, qui m’a réellement traumatisé.  C’est de cette parole que je me souviens le mieux.  Je ne l’ai jamais oubliée. Alors que tout le reste me semble flou.  Assis dans le bureau de la secrétaire, la gueule empâtée dans les gales fraîchement formées et la lèvre enflée.  Les yeux bouffis.  La question de cette connasse de professeure de primaire sortie de nulle part : « J’espère au moins que tu t’es excusé ? »  Je dois me souvenir surtout de ne pas avoir été capable de répliquer.  De ne pas avoir eu le réflexe, à l’âge que j’avais, de grimper debout sur ma chaise pour lui foutre une paire de claque à cette vieille pute, et de l’envoyer se faire voir en enfer.»  

Collection
Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 176 p.
Dimensions 11,4 cm x 20,3 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...