Maître du jeu

Aline Apostolska

Illustrations de Carl Pelletier

8,44 US$

Résumé

Au moment de célébrer ses 14 ans, Benoît trouve la vie moche. Tout lui pèse et il ne voit tout simplement pas d’avenir devant lui. Il faut dire que le décès de son père alors qu’il avait sept ans et le deuil trop lourd à porter pour sa mère ne contribuent pas à créer un environnement où il peut s’épanouir. Il pourrait en finir maintenant, tout de suite, pour cesser de souffrir. Il y songe sérieusement. Étonnamment, c’est la détresse d’une copine de classe aux prises avec un grave problème d’anorexie qui lui permettra de s’accrocher à la vie. Il doit l’aider à s’en sortir, sa place en ce monde est ainsi justifiée. Pour stimuler sa guérison, il lui propose de participer à l’élaboration d’une pièce de théâtre s’inspirant des rites de passage chez les Grecs anciens. Qui sait si ces sages d’une autre époque pourront consolider l’identité de deux êtres écorchés par la vie ?

Aline Apostolska

D’origine macédonienne mais de culture française, Aline Apostolska parle cinq langues. Très vite, elle se sent attirée par...

D’origine macédonienne mais de culture française, Aline Apostolska parle cinq langues. Très vite, elle se sent attirée par les métiers de la...

D’origine macédonienne mais de culture française, Aline Apostolska parle cinq langues. Très vite, elle se sent attirée par les métiers de la communication. Elle a travaillé comme...

D’origine macédonienne mais de culture française, Aline Apostolska parle cinq langues. Très vite, elle se sent attirée par les métiers de la communication. Elle a travaillé comme journaliste autant pour la presse écrite que pour la radio. En plus d’avoir dirigé une collection aux Éditions Dangles de 1991 à 1997, elle a publié 18 ouvrages, en France, entre 1986 et 1997. À son...

D’origine macédonienne mais de culture française, Aline Apostolska parle cinq langues. Très vite, elle se sent attirée par les métiers de la communication. Elle a travaillé comme journaliste autant pour la presse écrite que pour la radio. En plus d’avoir dirigé une collection aux Éditions Dangles de 1991 à 1997, elle a...

D’origine macédonienne mais de culture française, Aline Apostolska parle cinq langues. Très vite, elle se sent attirée par les métiers de la communication. Elle a travaillé comme journaliste autant pour la presse écrite que pour la radio. En plus d’avoir dirigé une collection aux Éditions Dangles de 1991 à 1997, elle a publié 18 ouvrages, en France, entre 1986 et 1997. À son arrivée à...

Carl Pelletier

Extrait

Demain je fêterai mes vingt ans. Inévitablement, je penserai à mon quatorzième anniversaire, dont j’avais décidé qu’il serait le dernier. À quatorze ans, j’ai voulu mourir. Et chaque fois que j’apprends qu’un jeune a tenté, et même réussi, à se suicider, ça me fait une peine terrible. Quand on a eu envie de mourir un jour, cela laisse une traînée de cendre sur le coeur, on ne s’en remet jamais totalement. C’est comme quand vous avez découvert le goût d’un aliment. Votre palais ne l’oubliera plus et il suffit d’un rien, une image, une odeur, pour qu’il vous revienne sous la langue. On n’oublie pas le goût de la mort, mais on peut apprendre à vivre avec. On peut même le transformer en goût de vivre. Avoir eu envie de mourir peut vous donner la rage de vivre.

Téléchargement

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 200 p.
Dimensions 10,5 cm x 17,8 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...