Albertine ou La férocité des orchidées

Boulanger, Julie et Amélie Paquet

19,50 US$

Résumé

Trentenaire délurée et inaccomplie, Albertine Bouquet travaille comme écrivaine fantôme pour une polémiste réputée. Outre une affection incontrôlable pour les chats, Rambo et Hochelaga-Maisonneuve, elle porte un amour trouble à deux hommes aux antipodes l’un de l’autre, jusqu’à ce qu’elle rencontre Charlotte, qui pourrait brouiller les cartes.
De nouveaux projets viennent alors modifier sa trajectoire jusque-là chancelante. Plongée dans une exploration conjointe du monde de la finance et du désir féminin, Albertine tâtera d’expériences sensuelles et intellectuelles de plus en plus indissociables.
Résolument féminin et hautement provocateur, Albertine ou La féro­cité des orchidées joue avec les codes de la littérature populaire et amuse avec esprit.

Boulanger, Julie et Amélie Paquet

En plus d’être des amoureuses, Julie Boulanger et Amélie Paquet pratiquent depuis belle lurette l’écriture à quatre...

En plus d’être des amoureuses, Julie Boulanger et Amélie Paquet pratiquent depuis belle lurette l’écriture à quatre mains. Elles ont tenu de 2006 à...

En plus d’être des amoureuses, Julie Boulanger et Amélie Paquet pratiquent depuis belle lurette l’écriture à quatre mains. Elles ont tenu de 2006 à 2013 le blogue Albertine...

En plus d’être des amoureuses, Julie Boulanger et Amélie Paquet pratiquent depuis belle lurette l’écriture à quatre mains. Elles ont tenu de 2006 à 2013 le blogue Albertine retrouvée. Récits d’une catin cérébrale et ont publié l’essai féministe Le bal des absentes (La Mèche, 2017). Si l’une fut autrefois entremetteuse pour un site de rencontres et l’autre chargée de cours...

En plus d’être des amoureuses, Julie Boulanger et Amélie Paquet pratiquent depuis belle lurette l’écriture à quatre mains. Elles ont tenu de 2006 à 2013 le blogue Albertine retrouvée. Récits d’une catin cérébrale et ont publié l’essai féministe Le bal des absentes (La Mèche, 2017). Si l’une fut autrefois...

En plus d’être des amoureuses, Julie Boulanger et Amélie Paquet pratiquent depuis belle lurette l’écriture à quatre mains. Elles ont tenu de 2006 à 2013 le blogue Albertine retrouvée. Récits d’une catin cérébrale et ont publié l’essai féministe Le bal des absentes (La Mèche, 2017). Si l’une fut autrefois entremetteuse pour un site de rencontres et l’autre chargée de cours à...

Extrait

Je regardais Charlotte, satisfaite de l’avoir si près de moi. Elle me terrifiait, cette femme. J’adorais avoir peur, ça tombait bien. Ses yeux étaient si vivants. Elle faisait attention à tout, était très consciente de chaque détail. Je me doutais donc qu’elle me jugeait, qu’elle ne raterait pas un seul de mes faux pas de la soirée, qu’elle verrait la moindre de mes hésitations, tout en étant trop douce et gentille pour le dire. Une main de fer dans un gant de velours, comme on dit. Pour moi, toute seule, j’aurais aimé qu’elle retire ses gants. J’aurais voulu tout entendre, qu’elle crie enfin haut et fort ce qu’elle pense. Une de mes missions sur Terre est d’inviter les femmes délicates à arpenter les sentiers délicieux de la brutalité. À moi, la Charlotte sévère et furieuse. Celle que personne n’a pu rencontrer.

Collection
Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 240 p.
Dimensions 12,7 cm x 21,6 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...