La Caverne

Gilbert Turp

24,95 CAD$

Résumé

Michel, un journaliste de Radio-Canada, est blasé autant par son métier, devenu répétitif et soumis aux volontés des nouveaux gestionnaires, que par son mariage, paisible, mais sans plus de passion ni de projets.
Lorsque dans un même élan sa femme le quitte, prend une année sabbatique en Italie et y emmène leur fille de 19 ans qui se questionne sur son avenir, Michel voit son univers s’écrouler. Pour ce séducteur rattrapé par la cinquantaine et cet animateur radio se débattant avec une perte de foi en la valeur de l’information, c’est la fin des haricots.
Des routes de la Toscane à celles des Cantons-de-l’Est, seul, avec sa fille ou avec Pannacotta, une chienne aux yeux pleins d’espérance, Michel découvrira peu à peu qu’un coup de poing sur la gueule peut se muer en coup de pied au cul. Il entreprendra alors de réinventer sa vie et de réenchanter son monde.

Gilbert Turp

Comédien, metteur en scène et professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Gilbert Turp est en outre l’auteur...

Comédien, metteur en scène et professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Gilbert Turp est en outre l’auteur de l’essai La culture en ...

Comédien, metteur en scène et professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Gilbert Turp est en outre l’auteur de l’essai La culture en soi et du roman Ne t’arrête ...

Comédien, metteur en scène et professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Gilbert Turp est en outre l’auteur de l’essai La culture en soi et du roman Ne t’arrête pas (Leméac Éditeur, 2006 et 2010) et de plusieurs pièces de théâtre. Il s’est également adonné au théâtre d’intervention, à la performance en art relationnel et aux résidences d’écrivain (à...

Comédien, metteur en scène et professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Gilbert Turp est en outre l’auteur de l’essai La culture en soi et du roman Ne t’arrête pas (Leméac Éditeur, 2006 et 2010) et de plusieurs pièces de théâtre. Il s’est également adonné au théâtre d’intervention, à la...

Comédien, metteur en scène et professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Gilbert Turp est en outre l’auteur de l’essai La culture en soi et du roman Ne t’arrête pas (Leméac Éditeur, 2006 et 2010) et de plusieurs pièces de théâtre. Il s’est également adonné au théâtre d’intervention, à la performance en art relationnel et aux résidences d’écrivain (à la...

Extrait

Le ciel mat et opaque ayant créé un effet de camouflage sur la chaussée, elle n’avait pas vu la véritable mare devant le débarcadère des taxis. Michel allait lui dire qu’elle aurait pu enlever ses souliers et faire son émission pieds nus, mais la bien-nommée Splash s’était déjà évaporée, laissant dans son sillage un vortex d’humeur poisseuse qui éclaboussa Michel d’une boue aussi corrosive qu’une rouille de vivre. Son système de défense dans ces corridors était à repenser.
Avant, ces empoissements glissaient sur lui comme sur le dos d’un canard, mais plus maintenant. L’automne dernier, lors de son examen médical annuel, il s’était ouvert à demi-mot de cette déplorable porosité aux vibrations ambiantes.
— Un rien m’atteint, docteur, même les petites manies de mes collègues me tapent sur les nerfs.
Son médecin l’avait écouté avec bienveillance et avait exprimé sa solidarité masculine en lui recommandant de ne pas trop s’en faire. Il y avait peut-être tout simplement des problèmes de ventilation à Radio-Canada.
— Plus nous vieillissons, lui avait-il dit, moins nous sommes capables d’ignorer que nous sommes fragiles. Un peu plus de sport ou d’exercice ne vous ferait pas de mal.
— Autrement dit, l’âme grisonne plus vite que les cheveux, avait répondu Michel.
Le docteur Gladu, qui était plus âgé que lui, s’était incliné en désignant son crâne chauve et luisant.
— Si c’était le cas, je n’aurais déjà plus d’âme du tout. Pour l’instant, on va s’occuper de vos cinquante ans comme il se doit. Baissez votre pantalon et votre sous-vêtement, et allongez-vous sur le côté gauche.
Peu après, Michel avait appris qu’il avait une très jolie petite prostate.

Critiques

« Le comédien fait preuve d’une ironie malicieuse dans ce roman qu’on lit bien souvent sourire en coin. » 

Laila MaaloufLa Presse

« avec sobriété, Gilbert Turp donne une voix humaine et parfaitement crédible à cette crise de la mi-temps de la vie. » 

Christian DesmeulesLe Devoir
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 264 p.
Dimensions 12,7 cm x 18,3 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...