Le Grand Galop

Marie-Noëlle Gagnon

15,37 US$

Résumé

C’est la vie d’adulte qui est différente de ce que j’imaginais, bien sûr, rien n’est jamais aussi parfait qu’en imagination, mais avec le temps heureusement j’ai appris à colorier mon bonheur sans dépasser les lignes.

Elle avait rêvé d’une carrière de funambule, d’une maison avec des sapins et des balançoires, d’une fille qu’elle appellerait Anne. D’un amour qui durerait toujours. Que faire lorsque de ses rêves il ne reste que des retailles sinon les plier et les ranger dans un tiroir fleurant bon la lavande? C’est qu’elle ne sait pas vivre sans laisser son imagination la précéder, et c’est ainsi qu’elle avance et recule, accompagnée de son vautour, de sa mère toute d’ombre et de lumière, de ses souvenirs qu’elle revisite grâce à un passage secret dans sa garde-robe…

Porté par une écriture poétique, ce roman à la forme audacieuse explore les éblouissements et les fracas d’une jeune femme qui refuse la banalité et pourchasse l’extraordinaire.

Marie-Noëlle Gagnon

Marie-Noëlle Gagnon détient un baccalauréat et une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à...

Marie-Noëlle Gagnon détient un baccalauréat et une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Passionnée de voyages et...

Marie-Noëlle Gagnon détient un baccalauréat et une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Passionnée de voyages et de crème glacée, elle est...

Marie-Noëlle Gagnon détient un baccalauréat et une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Passionnée de voyages et de crème glacée, elle est éditrice et auteure. Son premier roman, L’Hiver retrouvé (Triptyque, 2009), a été salué par la critique. Le Grand Galop est son deuxième roman.

Marie-Noëlle Gagnon détient un baccalauréat et une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Passionnée de voyages et de crème glacée, elle est éditrice et auteure. Son premier roman, L’Hiver retrouvé (Triptyque, 2009), a été salué par la critique. Le Grand Galop est son deuxième roman.

Marie-Noëlle Gagnon détient un baccalauréat et une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Passionnée de voyages et de crème glacée, elle est éditrice et auteure. Son premier roman, L’Hiver retrouvé (Triptyque, 2009), a été salué par la critique. Le Grand Galop est son deuxième roman.

Extrait

J’ai dix-neuf ans et je suis prête à ce que la vie arrive. Et elle ne peut arriver ici, dans cette maison entortillée si serré dans la fantaisie que la réalité n’a aucune chance d’y pénétrer, une maison sur laquelle ma mère plane telle une bonne fée. Elle est trop immense pour être vraie, ma mère, je me dis parfois que j’en ai sûrement inventé de grands bouts. Des souvenirs d’elle coulent comme des carrés de sucre dans un thé déjà saturé et s’accumulent en petites collines de douceur. Maman qui garde des paons dans un enclos pour toujours avoir sous la main des plumes avec lesquelles décorer ses cheveux, maman qui chante l’opéra si haut et si bien que des bulles multicolores s’échappent de sa bouche, et je m’amuse chaque fois à essayer de les attraper, maman qui rit tant et tellement que de petites larmes s’accrochent à ses cils et se transforment en diamants, nous les vendons à grand prix aux joailliers de la ville et, au retour, elle m’offre de magnifiques animaux en pâte d’amande que je dévore en commençant par les pattes et en imaginant que ça leur fait mal. Maman qui m’affirme que oui, bien sûr, l’avenir sera fait de tout ce que j’y aurai mis, même un fil de fer et une ombrelle de dentelle. Maman avec qui tous les rêves sont permis.

Critiques

« Jeune fille rêveuse et sensible, la narratrice nous entraîne dans les couloirs de son imagination, où elle se plaît à réinventer le passé et prédire l’avenir. »

Laila MaaloufLa Presse

« Au bout du compte, ce monologue parvient tout de même à décrire avec justesse la grande souffrance de vivre avec les désillusions et la certitude que ‘’ rien n’est jamais aussi parfait qu’en imagination ’’ »

Laila MaaloufLa Presse

« Le merveilleux dans le monde des lettres c’est que la routine est inexistante et on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Ainsi a été notre surprise de tomber sur Le Grand Galop de Marie-Noëlle Gagnon dont la protagoniste, très entière, refuse la vie telle qu’elle se présente. »

Daniel Rolland Culture Hebdo

« C’est tout le mérite de l’écrivaine de vampiriser ainsi l’esprit de cette femme qui mature difficilement. Beaucoup de lecteurs se reconnaîtront dans la partie des rêveries. »

Daniel Rolland, blogue Culture Hebdo

« Un texte magnifique, je n’ai pas d’autres qualificatifs. C’est fort, touchant, mais surtout différent. Entre le rêve et la réalité, c’est rafraîchissant et déstabilisant ! »

Blogue Jules se livre

« Une écriture fluide et audacieuse, poétique, qui montre que la beauté et les rêves se cristallisent dans l’oeil de ceux qui les imaginent. »

Marie-Hélène TherrienAutour de l’Île

« Quand on émerge de cette lecture, on est inévitablement ému, secoué, bouleversé. »

Blogue ICI ARTV
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 152 p.
Dimensions 12,7 cm x 20,3 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...