Cassiopée

Michèle Marineau

14,95 CAD$

Résumé

Première position au Palmarès 2003-2004 Communication jeunesse des livres préférés des jeunes - catégorie 12-17 ans

Qu’est-ce qu’on fait quand on a presque quinze ans, une mère amoureuse, des rêves plein la tête et qu’on ne veut pas aller au camp de vacances choisi par ses parents? Cassiopée décide de partir pour New York. Toute seule. Sans en parler à personne et sans se douter qu’elle s’en va ainsi vers une histoire de mer et d’amour. Vers son été polonais. De retour à Montréal après son séjour chez les Kupczynski, elle se met à attendre. Attendre Marek, attendre les lettres de Marek, attendre l’été pour voir Marek. Comment vivra-t-elle les longs mois sans lui ? Comment se feront les retrouvailles tant attendues ? Comment se déroulera leur stage d’observation de baleines sur la Côte-Nord ? Et, surtout, que vient faire François Corriveau dans tout ça ?

Michèle Marineau

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une...

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a...

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a été maintes fois soulignée....

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a été maintes fois soulignée. Elle a remporté à deux reprises le Prix du Gouverneur général, d’abord en 1988 avec son premier roman, Cassiopée - L’Été polonais, puis en 1993 avec La Route de Chlifa, qui lui a valu la même année le...

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a été maintes fois soulignée. Elle a remporté à deux reprises le Prix du Gouverneur général, d’abord en 1988 avec son premier roman, Cassiopée - L’Été polonais, puis en...

Michèle Marineau sait comme nulle autre allier finesse de l’écriture, profondeur d’émotion et intrigue fouillée dans une oeuvre dont la qualité a été maintes fois soulignée. Elle a remporté à deux reprises le Prix du Gouverneur général, d’abord en 1988 avec son premier roman, Cassiopée - L’Été polonais, puis en 1993 avec La Route de Chlifa, qui lui a valu la même année le prix...

Extrait

Déjà que la période des examens n’est pas ce qui se fait de plus drôle, il a fallu que ma mère me déprime complètement en me parlant des vacances. Moi qui les attendais avec impatience, ces vacances, j’ai déchanté. Naïvement (niaiseusement, oui), je pensais qu’elles se dérouleraient comme les années passées : mois de juillet avec maman, et, en août, deux semaines avec papa et deux semaines dans un camp de vacances. Il ne fallait pas que j’aie réfléchi bien longtemps. Comment ai-je pu m’imaginer que maman lâcherait son Jacques pendant quatre longues semaines ? Je m’en veux tellement de ne pas y avoir pensé avant, je pourrais m’assommer.

En gros, la situation est la suivante. Maman veut bien passer deux semaines avec moi (quel sacrifice! quelle abnégation!) dans un chalet des Laurentides (moi qui rêvais des Îles-de-la-Madeleine ou peut-être même de la Californie). Ensuite, elle part avec Jacques le long de la côte est des États-Unis pendant que moi (ô joie!) je vais sécher dans un camp de vacances américain (pour perfectionner mon anglais, n’est-ce pas). D’ailleurs, tant qu’à faire, je vais y rester un mois (un mois!), dans ce camp, avant d’aller rejoindre papa à Sutton. Des vacances de rêve quoi! J’en braillerais.

Téléchargement

Collection
Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 280 p.
Dimensions 12,7 cm x 18,4 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...