À mon seul désir

Bertrand Vac

20,94 US$

block
épuisé

Résumé

1892. Mathilde revient enfin à Montréal après quatre années d’études dans un collège huppé de Boston. À peine descendue du train, elle apprend de son père, un riche industriel, qu’elle n’habitera pas chez lui. Sa décision est irrévocable : Mathilde doit «s’exiler» chez sa grand-mère, au bout du monde, à Saint-Gabriel-de-Brandon! Pourquoi ce père aimé tient-il tant à éloigner de lui sa fille unique?
Mais la vie à la campagne lui réserve bien des surprises… Malgré l’affection et la tendresse dont l’entoure sa grand-mère, Mathilde vivra son premier chagrin d’amour, elle sera trahie par celle qu’elle croyait être sa meilleure amie et elle devra épouser un homme de vingt ans son aîné.
1916. Mathilde a eu cinq fils, cinq garçons à qui l’existence ne refuse rien. Mais la richesse de la famille Schneider pourra-t-elle soustraire ces jeunes hommes aux intrigues, aux chagrins d’amour, à la guerre et même à la mort? La vie leur apprendra que l’argent ne guérit pas les plaies du cœur…
Passions, fugues, épidémies, le premier «virage technologique» (voiture, téléphone, avion), tous les éléments sont réunis pour faire de À mon seul désir une fresque impressionnante sur la grande bourgeoisie montréalaise.

Bertrand Vac

Auteur important des années 50, Bertrand Vac est de retour avec une grande saga montréalaise du tournant du siècle qui...

Auteur important des années 50, Bertrand Vac est de retour avec une grande saga montréalaise du tournant du siècle qui s’attarde à un milieu, à une...

Auteur important des années 50, Bertrand Vac est de retour avec une grande saga montréalaise du tournant du siècle qui s’attarde à un milieu, à une classe que la littérature d’ici...

Auteur important des années 50, Bertrand Vac est de retour avec une grande saga montréalaise du tournant du siècle qui s’attarde à un milieu, à une classe que la littérature d’ici a rarement décrite : la grande bourgeoisie montréalaise du «golden square mile», ce quartier regroupant les plus élégantes propriétés de l’époque.

Âgé de 84 ans, Bertrand Vac pratique toujours la...

Auteur important des années 50, Bertrand Vac est de retour avec une grande saga montréalaise du tournant du siècle qui s’attarde à un milieu, à une classe que la littérature d’ici a rarement décrite : la grande bourgeoisie montréalaise du «golden square mile», ce quartier regroupant les plus élégantes propriétés de...

Auteur important des années 50, Bertrand Vac est de retour avec une grande saga montréalaise du tournant du siècle qui s’attarde à un milieu, à une classe que la littérature d’ici a rarement décrite : la grande bourgeoisie montréalaise du «golden square mile», ce quartier regroupant les plus élégantes propriétés de l’époque.

Âgé de 84 ans, Bertrand Vac pratique toujours la médecine....

Extrait

De tout ce qu’elle avait imaginé, cette proposition de mariage était bien la dernière chose qu’elle avait envisagée. Elle avait lu dans les livres qu’on se marie parfois par intérêt et chaque fois elle aurait pleuré sur le sort de la malheureuse qu’on sacrifiait, ou haï celle qui préférait une telle union à l’inclinaison de son cœur. Il ne lui était jamais passé par l’esprit qu’elle pût être impliquée dans semblable intrigue de roman pour midinettes. Maurice marié, elle se sentait incapable d’un simulacre de mariage d’où l’amour serait exclu.

Thèmes et genres
ISBN 978-2-8903-7938-1
Date de parution 1998-09-18
Nombre de pages 608 p.
Dimensions 15,0 cm x 22,5 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...