Gaby Bernier, Tome 2 - 1927-1940

Pauline Gill

7,44 US$

Résumé

À la fin des années 1920, le Salon Gaby Bernier a le vent dans les voiles. Il offre des tenues originales et des confections à partir de matériaux jusque-là méconnus. Par son audace, Gaby attire l’attention de la société montréalaise. Célibataire, elle voyage régulièrement en Europe, adopte un enfant, et vit une histoire d’amour avec Pit Lépine, joueur renommé du Canadien de Montréal. Elle ose même porter ses propres créations lors de son défilé de mode au Ritz Carlton et en verse les profits au Children’s Memorial Hospital.

Pauline Gill

Après avoir enseigné au secondaire et au collégial, Pauline Gill se dévoue à la recherche et à l’écriture depuis 1990....

Après avoir enseigné au secondaire et au collégial, Pauline Gill se dévoue à la recherche et à l’écriture depuis 1990. Elle est notamment l’auteure...

Après avoir enseigné au secondaire et au collégial, Pauline Gill se dévoue à la recherche et à l’écriture depuis 1990. Elle est notamment l’auteure de Marie-Antoinette, La dame ...

Après avoir enseigné au secondaire et au collégial, Pauline Gill se dévoue à la recherche et à l’écriture depuis 1990. Elle est notamment l’auteure de Marie-Antoinette, La dame de la rivière Rouge, Les Enfants de Duplessis, Et pourtant elle chantait et des séries best-sellers La Cordonnière et Docteure Irma. Elle a également rédigé de nombreuses chroniques pour le Journal de ...

Après avoir enseigné au secondaire et au collégial, Pauline Gill se dévoue à la recherche et à l’écriture depuis 1990. Elle est notamment l’auteure de Marie-Antoinette, La dame de la rivière Rouge, Les Enfants de Duplessis, Et pourtant elle chantait et des séries best-sellers La Cordonnière et Docteure Irma. Elle a...

Après avoir enseigné au secondaire et au collégial, Pauline Gill se dévoue à la recherche et à l’écriture depuis 1990. Elle est notamment l’auteure de Marie-Antoinette, La dame de la rivière Rouge, Les Enfants de Duplessis, Et pourtant elle chantait et des séries best-sellers La Cordonnière et Docteure Irma. Elle a également rédigé de nombreuses chroniques pour le Journal de ...

Extrait

De tous les apprentissages que j’ai faits dans ma vie, le plus déroutant fut celui de la maternité, même si elle n’est pas physique. À mes dépens, j’ai découvert qu’on ne devient pas mère comme on devient patronne ou créatrice de mode. Je connais bien les fibres de nombre de tissus. Je pense savoir comment toucher celles de mes clientes. Celles de mon amant aussi. Mais j’ai du mal à identifier celles d’une vraie mère. C’est comme si, pour bien protéger cet enfant, je devais avoir peur ou avoir de la peine avant lui. Comme si en chaque circonstance, je devrais penser à lui, à ses émotions, à ses réactions avant de penser à moi. Au lieu de ne penser qu’à moi. Je constate que tant que Jean n’aura pas ses vingt et un ans, je ne serai plus seule au gouvernail de ma vie. Serai-je capable de toujours en tenir compte? Me serais-je trompée en croyant que l’amour que je ressens pour lui suffit à me dicter les bons mots, les bonnes attitudes, les bonnes décisions? Je sens le besoin de prendre des leçons. Mais qui donc pourrait m’enseigner le métier de mère?

Critiques

« Sa dernière trilogie, Gaby Bernier, non seulement fait sortir de l’ombre une pionnière de l’univers de la mode, elle campe aussi les personnages dans une période fascinante de l’évolution du Québec. »

Diane PrécourtLe Devoir

« Pauline Gill nous donne envie de porter les créations de Gaby, de revivre ces années où tout changeait au Québec car elle sait insuffler une vie à ses personnages que nous avons oubliés grâce à des recherches méticuleuses. »

Chrystine BrouilletTVA - Salut bonjour week-end

« Avec le charmant personnage de Gaby, Pauline Gill mêle adroitement l’histoire de la mode mondiale et celle du Montréal d’antan, nous entraînant notamment dans le milieu du jet-set de l’époque. A »

Lisanne Rheault-Leblanc7 Jours

« Je l’attendais impatiemment ! Je m’étais beaucoup attachée au personnage de Gaby Bernier, dans le premier tome, et j’adore l’écriture vivante et imagée de Pauline Gill. »

Christine MichaudLe Lundi

« Si ce n’est déjà fait, je vous invite à entrer dans cette histoire magnifique, qui nous permet encore une fois de sortir de l’anonymat une pionnière de notre histoire. »

Christine MichaudLe Lundi

« Au fil des pages de cette série, on s’attache au personnage de Gaby. On a envie de visiter Chambly, son lieu de naissance, de revêtir sa plus belle robe pour aller marcher sur la rue Sherbrooke Ouest où était situé le Salon Gaby Bernier et de faire un pèlerinage à Oka, où elle aimait se rendre […]. »

Marie Josée TurgeonSympatico.ca

« Si Pauline Gill parle de Gaby avec une fascination et un bonheur palpable, parions que vous comprendrez pourquoi en lisant les deux premiers tomes. Vous serez impatientes de voir le troisième et dernier arriver en librairie ! »

Marie Josée TurgeonSympatico.ca

« Un livre à dévorer. »

Serge DionLe BabillART
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 400 p.
Dimensions 6,0 cm x 9,0 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...