Mademoiselle Tic Tac - Tome 3

Les Jeux d’adresse

Karine Glorieux

Illustrations de Paule Thibault

22,95 CAD$

Résumé

La Californie. Tout le monde en rêve… sauf Elsa. Le jour où Florent lui annonce qu’il a accepté un emploi à San Francisco, son univers bascule. Quoi? Elle, chez les mangeurs de hamburgers? Parmi les surfeurs et les plantureuses blondes en bikini? Sans ses amis et sa famille pour la soutenir?

Elsa accepte à contrecœur de partir. Elle ne se doute pas que le choc culturel sera encore plus fort que prévu, et qu’entre le brouillard de San Francisco, les absences de Florent et les conseils de ses amis du Québec, elle perdra vite le nord. Pendant que son grand Français s’adapte comme un champion à la vie californienne aux côtés de sa superbe collègue Jessie, Elsa devra quant à elle trouver sa propre manière d’entrer dans le grand rêve américain. Au cœur de la plus sexy des villes de l’Ouest, les moyens pour y arriver seront tout aussi loufoques qu’inattendus!

Karine Glorieux

Avant de devenir une femme à peu près modèle – enseignante, mariée et mère de trois petits monstres –, Karine Glorieux a...

Avant de devenir une femme à peu près modèle – enseignante, mariée et mère de trois petits monstres –, Karine Glorieux a servi des milliers de cafés,...

Avant de devenir une femme à peu près modèle – enseignante, mariée et mère de trois petits monstres –, Karine Glorieux a servi des milliers de cafés, étudié la littérature et...

Avant de devenir une femme à peu près modèle – enseignante, mariée et mère de trois petits monstres –, Karine Glorieux a servi des milliers de cafés, étudié la littérature et bourlingué aux quatre coins du monde. Elle a publié des nouvelles dans diverses revues et a fait paraître les romans Neuf, journal d’une grossesse et Myriam Fontaine, Québec 2035. Sa série Mademoiselle ...

Avant de devenir une femme à peu près modèle – enseignante, mariée et mère de trois petits monstres –, Karine Glorieux a servi des milliers de cafés, étudié la littérature et bourlingué aux quatre coins du monde. Elle a publié des nouvelles dans diverses revues et a fait paraître les romans Neuf, journal d’une ...

Avant de devenir une femme à peu près modèle – enseignante, mariée et mère de trois petits monstres –, Karine Glorieux a servi des milliers de cafés, étudié la littérature et bourlingué aux quatre coins du monde. Elle a publié des nouvelles dans diverses revues et a fait paraître les romans Neuf, journal d’une grossesse et Myriam Fontaine, Québec 2035. Sa série Mademoiselle Tic Tac...

Paule Thibault

Extrait

Le désavantage d’arriver sur un coup de tête dans une ville qu’on ne connaît pas, sans aucune préparation, c’est qu’on découvre sur le tas un paquet de choses qu’on aurait pu savoir avant et pour lesquelles on se serait préparé si on avait passé un minimum de temps à consulter des guides touristiques, des sites web, des blogues – n’importe quelle source d’information autre que son ami gay, dont la préoccupation principale en voyage consiste à rencontrer le plus grand nombre de jolis garçons. Vincent avait-il songé deux secondes à m’avertir que j’allais geler comme un caniche rasé en posant les pieds à San Francisco chaussée de petites sandales et vêtue d’une robe soleil, enfilée au péril de ma vie en pleines turbulences dans la micro-toilette de l’avion?

NON.

Avait-il pensé me dire que les loyers coûtaient une fortune, et que si Florent avait réussi à débusquer un appartement à prix abordable c’était :

a) Parce qu’il était situé dans un mauvais quartier;

b) Parce qu’il était minuscule;

c) Parce qu’il ne respectait pas du tout les normes antisismiques en vigueur;

d) Parce qu’il faisait partie de l’un de ces écosystèmes typiques à la ville où les plantes d’ombre et les champignons croissent à merveille, mais où il est impossible de faire pousser quoi que ce soit nécessitant plus de deux heures de soleil par année;

e) Toutes ces réponses.

NON.

Avait-il pensé m’avertir que la ville comptait quatre fois plus de chiens, chihuahuas pour la plupart, que d’enfants et que j’aurais beaucoup de difficulté à me trouver des amies-mamans dans les parcs?

NON.

Avait-il jugé important de me dire que San Francisco venait d’être élue ville la plus snob des États-Unis et qu’il aurait absolument fallu que je mette à jour mes connaissances en art contemporain et en cinéma d’auteurs norvégo-suédois pour être à niveau dans les conversations?

NON.

Avait-il songé à me prévenir que sans tatouages, sans piercing, hétérosexuelle et partisane de la fidélité conjugale, je passerais pour une attardée?

Non, non, non et NON!

ISBN
Date de parution
Nombre de pages 352 p.
Dimensions 6,0 cm x 9,0 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...