Nouveau
Intox

Intox

Journalisme d’enquête, désinformation et « cover-up »

Michel Lemay

25,77 US$

Résumé

L’industrie de l’information mérite-t-elle la confiance du public ? Dans cet hommage en creux au journalisme de qualité, l’auteur braque le projecteur sur des reportages fautifs qui ont été tolérés, voire vigoureusement défendus par les médias. Prompte à dénoncer les dérives éthiques des uns et des autres, la presse résiste à l’idée d’assumer ses responsabilités quand il s’agit des siennes.

En vedette ici, une enquête ratée sur le vaccin Gardasil, véritable fiasco journalistique, cadeau du Toronto Star au mouvement antivaccination. L’auteur a littéralement radiographié ce reportage critiqué de toutes parts, et ses recherches ont mené à des découvertes troublantes.

Dans la même veine, des mosquées de Montréal n’ont pas exigé l’absence de femmes sur un chantier, la fluoration de l’eau n'est pas inutile, le gouvernement du Québec n’a pas « ouvert » les lacs et les rivières du Québec à l’exploitation pétrolière et des cliniques médicales ne font pas illégalement payer leurs patients.

Quel a été le rôle des médias dans l’émergence du sentiment antivaccination ? Le modèle d’autorégulation de la presse fonctionne-t-il ? Les institutions sont-elles à la hauteur ? Pour l’auteur, il est temps de revoir le fonctionnement et les pouvoirs des conseils de presse. Il est grand temps, également, que les journalistes prennent l’information en main et nous montrent ce qu’ils peuvent faire de leur liberté.

Michel Lemay

Michel Lemay est un professionnel de la communication aguerri qui, depuis plus de 25 ans, aide les entreprises à cultiver leur...

Michel Lemay est un professionnel de la communication aguerri qui, depuis plus de 25 ans, aide les entreprises à cultiver leur réputation et leurs rapports...

Michel Lemay est un professionnel de la communication aguerri qui, depuis plus de 25 ans, aide les entreprises à cultiver leur réputation et leurs rapports avec leurs partenaires. Il est...

Michel Lemay est un professionnel de la communication aguerri qui, depuis plus de 25 ans, aide les entreprises à cultiver leur réputation et leurs rapports avec leurs partenaires. Il est intervenu dans une foule de situations qui ont suscité l’attention des médias, y compris des crises, des conflits de travail et des acquisitions. De son poste d’observation privilégié, il pose un regard...

Michel Lemay est un professionnel de la communication aguerri qui, depuis plus de 25 ans, aide les entreprises à cultiver leur réputation et leurs rapports avec leurs partenaires. Il est intervenu dans une foule de situations qui ont suscité l’attention des médias, y compris des crises, des conflits de travail et des acquisitions....

Michel Lemay est un professionnel de la communication aguerri qui, depuis plus de 25 ans, aide les entreprises à cultiver leur réputation et leurs rapports avec leurs partenaires. Il est intervenu dans une foule de situations qui ont suscité l’attention des médias, y compris des crises, des conflits de travail et des acquisitions. De son poste d’observation privilégié, il pose un regard perçant...

Extrait

« En regard des cas décrits dans cet article, un patient ou un médecin est d’opinion qu’un médicament a causé un effet secondaire. Il n’y a aucune preuve concluante qui montre que le vaccin a causé un décès ou une maladie. »

D’un point de vue juridique, le journal venait de se prémunir contre une poursuite du fabricant. D’un point de vue journalistique, nous étions devant une absurdité. L’affirmation était en complète contradiction avec la manchette et le chapeau. L’histoire n’était plus que les journalistes avaient découvert que le vaccin avait vraisemblablement causé les incidents au sujet desquels ils avaient enquêté, mais que des gens disaient qu’ils pensent que le vaccin ou un autre médicament avait causé des problèmes. Ce paragraphe de trois lignes signalait que ses 71 compagnons de cordée racontaient possiblement des salades, parce que, à bien y penser, il n’existait aucune raison « concluante » permettant de croire que le vaccin était le responsable.

ISBN
Date de parution
Nombre de pages 432 p.
Dimensions 15,2 cm x 22,9 cm

Du même auteur

Vous aimeriez peut-être aussi...