L’Homophobie

Un comportement hétérosexuel contre nature

Ginette Pelland

15,37 US$

Résumé

Ce livre brosse premièrement le tableau actuel de la lutte contre l’homophobie dans notre société. L’évolution du droit et la constitution de groupes de défense des gais et lesbiennes ont entraîné la mise en place de mesures éducatives, sociales et politiques dans le but de faire cesser la discrimination dont les personnes homosexuelles sont victimes. Beaucoup de travail reste cependant à accomplir dans le sens de l’ouverture des mentalités sur cette question.

L’homophobie est une forme de discrimination fondée sur des préjugés qui ont toujours eu cours dans l’histoire occidentale. Ces préjugés partent d’aussi loin que la Grèce ancienne et ils sont inscrits profondément dans la mentalité religieuse judéo-chrétienne. La Bible ouvre la voie aux cruautés que l’Occident continuera par la suite de réserver aux personnes homosexuelles. Le fondamentalisme religieux de l’Église médiévale s’en inspirera pour condamner les homosexuel(le)s au bûcher. L’avènement de la pensée scientifique et de l’État de droit ne réussira pas à faire cesser la condamnation et la persécution de ces personnes. C’est ainsi que les homosexuel(le)s passeront du bûcher à la prison et à l’asile, leur statut de pécheurs contre Dieu et la religion se transformant progressivement en celui de fauteurs de trouble social, d’individus hors normes, de pervers et de malades mentaux.

C’est ce qu’il faut défaire pour dénoncer et démasquer la profonde injustice de l’homophobie. L’orientation homosexuelle d’une personne ne justifie en rien son traitement social au titre d’être inférieur aux autres, réputé coupable et anormal en raison même de sa différence sexuelle.

Ginette Pelland

Professeure de philosophie au cégep du Vieux-Montréal, Ginette Pelland est l’auteure de nombreuses communications...

Professeure de philosophie au cégep du Vieux-Montréal, Ginette Pelland est l’auteure de nombreuses communications scientifiques et d’essais dont La Peur ...

Professeure de philosophie au cégep du Vieux-Montréal, Ginette Pelland est l’auteure de nombreuses communications scientifiques et d’essais dont La Peur des mots, pour lequel elle a...

Professeure de philosophie au cégep du Vieux-Montréal, Ginette Pelland est l’auteure de nombreuses communications scientifiques et d’essais dont La Peur des mots, pour lequel elle a été finaliste au prix du Gouverneur général du Canada en 1994. Grande passionnée des idées et de leur diffusion, elle a mis son talent de vulgarisatrice au service de la pensée de Freud pour son premier...

Professeure de philosophie au cégep du Vieux-Montréal, Ginette Pelland est l’auteure de nombreuses communications scientifiques et d’essais dont La Peur des mots, pour lequel elle a été finaliste au prix du Gouverneur général du Canada en 1994. Grande passionnée des idées et de leur diffusion, elle a mis son talent de...

Professeure de philosophie au cégep du Vieux-Montréal, Ginette Pelland est l’auteure de nombreuses communications scientifiques et d’essais dont La Peur des mots, pour lequel elle a été finaliste au prix du Gouverneur général du Canada en 1994. Grande passionnée des idées et de leur diffusion, elle a mis son talent de vulgarisatrice au service de la pensée de Freud pour son premier titre à...

Extrait

Cet essai est divisé en trois parties distinctes :

- le débat actuel concernant le mariage des conjoints de même sexe
- l’homosexualité : un survol historique
- la réfutation des préjugés les plus tenaces qui ont encore cours de nos jours

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 208 p.
Dimensions 15,2 cm x 22,9 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...