Le Grand Roman de Flemmar

Fabien Ménar

19,95 CAD$

Résumé

Flemmar Lheureux, professeur médiocre et mari lamentable, est aux prises avec un problème majeur : il se consacre depuis un an à l’écriture d’un roman dont il n’a pas réussi à pondre une seule ligne! L’obsession de l’écriture est telle chez lui qu’aucune stratégie n’est négligée pour l’aider à réaliser son projet : lecture des grands écrivains, rituel préparatoire, visites chez l’oncle alcoolique et philosophe. Rien n’y fait. Quand ce n’est pas l’inspiration qui fait défaut, ce sont les éléments extérieurs qui finissent par disparaître mystérieusement, perturbant ses efforts. Même un collègue professeur lui dame le pion et publie un ouvrage encensé par la critique. Flemmar se serait-il trompé de destin?

Voici une écriture qui se moque allègrement d’une certaine culture littéraire et de son usage. Pourquoi tant lire si la vie n’en est pas changée?

Fabien Ménar

Professeur de littérature au cégep d’Ahuntsic, Fabien Ménar a écrit, de son propre aveu, Le Grand Roman de Flemmar pour...

Professeur de littérature au cégep d’Ahuntsic, Fabien Ménar a écrit, de son propre aveu, Le Grand Roman de Flemmar pour vivre l’une des belles...

Professeur de littérature au cégep d’Ahuntsic, Fabien Ménar a écrit, de son propre aveu, Le Grand Roman de Flemmar pour vivre l’une des belles aventures qui soient dignes d’être...

Professeur de littérature au cégep d’Ahuntsic, Fabien Ménar a écrit, de son propre aveu, Le Grand Roman de Flemmar pour vivre l’une des belles aventures qui soient dignes d’être vécues : l’écriture. Il a également publié, aux Éditions Québec Amérique, Le Musée des introuvables, roman policier où la littérature était en jeu.

Professeur de littérature au cégep d’Ahuntsic, Fabien Ménar a écrit, de son propre aveu, Le Grand Roman de Flemmar pour vivre l’une des belles aventures qui soient dignes d’être vécues : l’écriture. Il a également publié, aux Éditions Québec Amérique, Le Musée des introuvables, roman policier où la littérature...

Professeur de littérature au cégep d’Ahuntsic, Fabien Ménar a écrit, de son propre aveu, Le Grand Roman de Flemmar pour vivre l’une des belles aventures qui soient dignes d’être vécues : l’écriture. Il a également publié, aux Éditions Québec Amérique, Le Musée des introuvables, roman policier où la littérature était en jeu.

Extrait

Le temps s’écoula. Flemmar mit un terme à ses grimaces de douleur et abaissa ses mains implorantes. Il annonça, un matin, tout en solennité, qu’il reprenait la route de l’écriture. Josette et les enfants sortirent leur mouchoir, qu’ils agitèrent pendant que Flemmar s’éclipsait dans son bureau. La porte se referma et rendit le son métallique d’une grille : il entrait dans la cellule de l’écriture. Ses doigts trébuchèrent contre les touches du clavier pendant deux longues journées. Résultat : l’écran demeura plus vierge que jamais.

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 180 p.
Dimensions 14,0 cm x 21,6 cm

Du même auteur

Vous aimeriez peut-être aussi...