L’homme qui n’avait pas de table

Pierre Fortin

Illustrations de Pierre Fortin

17,37 US$

épuisé

Résumé

Sans doute Julie Landry aurait-elle dû se contenter de photographier, jour après jour, tous ces incroyables graffitis qui ornent les mystérieuses et presque souterraines structures des autoroutes de la ville… sans doute. Seulement il y avait aussi là, jour après jour, ce vieil itinérant qui n’était pas sans lui rappeler ce père dont elle n’avait plus de nouvelles et qu’elle se reprochait souvent d’avoir abandonné. Sans doute aurait-elle dû se contenter du regard complice de ce vieil homme que son téléobjectif, trop curieux, avait réussi à saisir et peut-être aurait-il mieux valu qu’elle ne mène pas plus loin son «enquête»… peut-être.

Mais voilà : Julie Landry n’est pas moins indiscrète que ses lentilles et c’est bien au-delà des cathédrales et des catacombes désaffectées que constituent les entrailles des systèmes routiers et des usines désertées du bas-Montréal qu’elle et ses amis seront entraînés dans leur recherche d’une solution à l’énigme qui entoure la disparition du vieillard, surnommé Le Cook.

Pierre Fortin

Ex-professeur de littérature au cégep Maisonneuve, Pierre Fortin se consacre aujourd’hui à ses deux passions: l’écriture...

Ex-professeur de littérature au cégep Maisonneuve, Pierre Fortin se consacre aujourd’hui à ses deux passions: l’écriture et la photographie. Il a...

Ex-professeur de littérature au cégep Maisonneuve, Pierre Fortin se consacre aujourd’hui à ses deux passions: l’écriture et la photographie. Il a d’ailleurs participé à...

Ex-professeur de littérature au cégep Maisonneuve, Pierre Fortin se consacre aujourd’hui à ses deux passions: l’écriture et la photographie. Il a d’ailleurs participé à plusieurs expositions de photos et d’estampes numériques en plus d’avoir animé des ateliers de sérigraphie. Avec Le Marcheur, sa première œuvre de fiction, il a été finaliste au Grand prix de la relève...

Ex-professeur de littérature au cégep Maisonneuve, Pierre Fortin se consacre aujourd’hui à ses deux passions: l’écriture et la photographie. Il a d’ailleurs participé à plusieurs expositions de photos et d’estampes numériques en plus d’avoir animé des ateliers de sérigraphie. Avec Le Marcheur, sa première œuvre de...

Ex-professeur de littérature au cégep Maisonneuve, Pierre Fortin se consacre aujourd’hui à ses deux passions: l’écriture et la photographie. Il a d’ailleurs participé à plusieurs expositions de photos et d’estampes numériques en plus d’avoir animé des ateliers de sérigraphie. Avec Le Marcheur, sa première œuvre de fiction, il a été finaliste au Grand prix de la relève Archambault. ...

Extrait

— Notre Cook semblait s’intéresser à tout ce qui touche de près ou de loin à la gastronomie. J’ai dit tout à l’heure que ses livres couvraient tous les domaines, mais je me suis trompé. Tous les livres ici parlent de cuisine, même les romans policiers que je connais ont des thèmes culinaires. Ça semble être une véritable obsession chez lui.

— Une obsession ou une passion, dit Julie. Peut-être simplement une collection. Si quelqu’un peut comprendre les collectionneurs, c’est bien toi, François.

— C’est vrai, mais lui s’intéressait uniquement à la cuisine. Ça, c’est pas normal.

— Il y a des gens qui se livrent complètement à leur lubie.

— Il devrait quand même y avoir autre chose !

Thèmes et genres
ISBN 978-2-7644-0393-8
Date de parution 2005-06-24
Nombre de pages 288 p.
Dimensions 14,0 cm x 21,6 cm

Du même auteur

Vous aimeriez peut-être aussi...