Ne dites pas à ma mère que je suis vivant

Lyne Richard

22,95 CAD$

Résumé

Alors qu’il était enfant, un drame familial a secoué l’univers de Thomas : sa sœur et son père entretenaient une relation incestueuse. Lorsqu’elle a découvert cette relation, Béatrice, la mère de Thomas, a cessé de parler et s’est repliée sur elle-même. Dans une atmosphère de bord de mer et de poésie, Lyne Richard nous raconte une fable où la vie et l’espoir, même après de longs déchirements, peuvent triompher.

Lyne Richard

Née à Québec, Lyne Richard est poète, romancière, nouvelliste et artiste-peintre. Elle consacre tout son temps à la...

Née à Québec, Lyne Richard est poète, romancière, nouvelliste et artiste-peintre. Elle consacre tout son temps à la création d’oeuvres visuelles et...

Née à Québec, Lyne Richard est poète, romancière, nouvelliste et artiste-peintre. Elle consacre tout son temps à la création d’oeuvres visuelles et littéraires. Parmi ses...

Née à Québec, Lyne Richard est poète, romancière, nouvelliste et artiste-peintre. Elle consacre tout son temps à la création d’oeuvres visuelles et littéraires. Parmi ses publications, on compte Tout ce blanc près de l’oeil (Les Éditions David, 2006), Dans l’infini du rouge (Le Loup de Goutière, 2002) et Les soifs multipliées (Le Loup de Goutière, 1994), recueil qui lui a valu...

Née à Québec, Lyne Richard est poète, romancière, nouvelliste et artiste-peintre. Elle consacre tout son temps à la création d’oeuvres visuelles et littéraires. Parmi ses publications, on compte Tout ce blanc près de l’oeil (Les Éditions David, 2006), Dans l’infini du rouge (Le Loup de Goutière, 2002) et Les soifs ...

Née à Québec, Lyne Richard est poète, romancière, nouvelliste et artiste-peintre. Elle consacre tout son temps à la création d’oeuvres visuelles et littéraires. Parmi ses publications, on compte Tout ce blanc près de l’oeil (Les Éditions David, 2006), Dans l’infini du rouge (Le Loup de Goutière, 2002) et Les soifs multipliées (Le Loup de Goutière, 1994), recueil qui lui a valu d’être...

Extrait

Thomas s’assoit, épuisé. Il sent monter en lui une peine qui n’en finit plus d’élancer droit dans le coeur. Puis, il se met à pleurer, d’abord doucement et puis très fort ; cela vient de partout, de son ventre, de sa poitrine, de sa tête. Un gémissement sort de sa bouche et cela fait mal, cela fait tellement mal que son corps se crispe et se tord ; il se retrouve couché sur le côté, les bras autour de ses genoux remontés sur la poitrine. Pierre se penche, force les bras à s’ouvrir. Il murmure : « Allez, Thomas, viens, viens ici. » D’abord Thomas résiste et puis il se laisse faire, il laisse Pierre le prendre dans ses bras, le cajoler, le bercer. Pierre enfonce dans le coeur de Thomas un nouveau battement, pareil à une petite chaleur qui s’étendrait sur la solitude.

Ils restent là, tous les deux, le bras de Pierre autour des épaules de Thomas. Ils contemplent la mer. Le vent est si mouillé qu’il ruisselle sur les peines. Thomas essuie son visage et regarde Pierre qui écrase une larme sur sa joue. Alors, c’est au tour de Thomas d’entourer ses épaules de son bras.

ISBN
Date de parution
Nombre de pages 280 p.
Dimensions 5,5 cm x 8,5 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...