On aurait dit juillet

Josée Bilodeau

Illustrations de Luc Lavigne

15,10 US$

Résumé

Un jour de mai marqué par l’emballement des conditions météorologiques, un chauffeur de taxi fait un infarctus au volant. Sa cliente, bouleversée par une rupture amoureuse, ne sait pas quoi faire et reste assise, comme paralysée. Une serveuse apporte un café à une folle qui vient de s’attabler sous l’œil désapprobateur des clients. Un apprenti cuisinier insouciant offre sa spécialité aux clients, geste inconsidéré dont on ignore encore l’étendue des conséquences. Une fête d’anniversaire tourne au drame quand on donne la parole aux invités. Un photographe parcourt la ville, appareil en main, pour saisir les plus étonnants visages de cette étrange journée…

En un habile chassé-croisé, ces scènes recréent un peu de l’organisation de la ville qui s’écrit au ras du sol à mesure qu’évolue le soleil dans le ciel et jusque tard dans la nuit. Avec On aurait dit juillet, Josée Bilodeau propose une fascinante mosaïque urbaine composée de ces détails qui font de la ville un lieu habitable, vivant et touffu, où la rencontre de l’autre est possible, et souvent inattendue.

Josée Bilodeau

Originaire de l’Abitibi, Josée Bilodeau vit à Montréal depuis 1986, où elle a fait des études littéraires à...

Originaire de l’Abitibi, Josée Bilodeau vit à Montréal depuis 1986, où elle a fait des études littéraires à l’Université du Québec à Montréal....

Originaire de l’Abitibi, Josée Bilodeau vit à Montréal depuis 1986, où elle a fait des études littéraires à l’Université du Québec à Montréal. On lui doit Kilomètres, un...

Originaire de l’Abitibi, Josée Bilodeau vit à Montréal depuis 1986, où elle a fait des études littéraires à l’Université du Québec à Montréal. On lui doit Kilomètres, un recueil de récits paru en 1999 aux Intouchables, La Nuit monte, un roman paru chez XYZ en 2003 et On aurait dit juillet, un roman paru chez Québec Amérique en 2008. Parallèlement à son métier...

Originaire de l’Abitibi, Josée Bilodeau vit à Montréal depuis 1986, où elle a fait des études littéraires à l’Université du Québec à Montréal. On lui doit Kilomètres, un recueil de récits paru en 1999 aux Intouchables, La Nuit monte, un roman paru chez XYZ en 2003 et On aurait dit juillet, un roman paru chez Québec...

Originaire de l’Abitibi, Josée Bilodeau vit à Montréal depuis 1986, où elle a fait des études littéraires à l’Université du Québec à Montréal. On lui doit Kilomètres, un recueil de récits paru en 1999 aux Intouchables, La Nuit monte, un roman paru chez XYZ en 2003 et On aurait dit juillet, un roman paru chez Québec Amérique en 2008. Parallèlement à son métier d’écrivaine, elle...

Luc Lavigne

Né à Aylmer au Québec, Luc Lavigne vit et travaille à Montréal depuis 1997. Photographe professionnel et infographiste...

Né à Aylmer au Québec, Luc Lavigne vit et travaille à Montréal depuis 1997. Photographe professionnel et infographiste autodidacte, il travaille comme...

Né à Aylmer au Québec, Luc Lavigne vit et travaille à Montréal depuis 1997. Photographe professionnel et infographiste autodidacte, il travaille comme intégrateur Internet à...

Né à Aylmer au Québec, Luc Lavigne vit et travaille à Montréal depuis 1997. Photographe professionnel et infographiste autodidacte, il travaille comme intégrateur Internet à Radio-Canada.

Né à Aylmer au Québec, Luc Lavigne vit et travaille à Montréal depuis 1997. Photographe professionnel et infographiste autodidacte, il travaille comme intégrateur Internet à Radio-Canada.

Né à Aylmer au Québec, Luc Lavigne vit et travaille à Montréal depuis 1997. Photographe professionnel et infographiste autodidacte, il travaille comme intégrateur Internet à Radio-Canada.

Extrait

Vous verrez, avant la fin de cette funeste journée, il y aura un mort et d’innombrables dommages collatéraux. Quelques menaces de divorce, un rendez-vous manqué et des désertions. De petites et grandes peurs, de petites et grandes joies. (…)

Des gens s’aimeront. Certains avec un naturel réjouissant. D’autres, plus maladroitement. Deux seulement seront tentés de consigner, par écrit ou en images, tout ce qu’ils peuvent de cette journée de collisions, alors que tous les autres assisteront à des phénomènes isolés. Visions partielles des événements qu’on ramène à soi, invariablement.

Mais pour l’heure, au beau milieu de cette nuit singulière, dans les cours comme sur les terrasses, les gens ont suspendu leurs discussions, le nez levé vers ce ciel irréel. On dirait des oisillons attendant la becquée. Un bien joli tableau.

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 192 p.
Dimensions 14,0 cm x 22,0 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...