Polaroïds

Récits

Sophie Létourneau

19,95 CAD$

Résumé

Quarante scènes, quarante images, quarante récits... Autant de polaroïds d’une seule et même histoire. Quarante prises sur le réel, un réel, celui d’une jeune femme, celui d’une mémoire vive en pleine action.

Par ces toutes petites touches, par ces instantanés de moments doux-amers, la narratrice s’offre et se dérobe à la fois. Et c’est le corps qui, le plus souvent, murmure la dictée. Des petites morts aux baisers volés, des grandes espérances aux amours mal placés, voici un portrait fascinant de la jeunesse dans ce qu’elle a de trouble pour qui en vit les écueils : malaises, mal-être, déceptions, mais moments de joie également, parfois de joie parfaite.

Polaroïds vous propose un voyage dans les limbes d’un passé pas si lointain, dans les limbes de ces ineffaçables souvenirs qui façonnent ce que l’on appelle bien trop légèrement « l’âge ingrat ».

Sophie Létourneau

Sophie Létourneau prépare actuellement une thèse de doctorat sur l’écriture dans son rapport au réel, à la mémoire et à...

Sophie Létourneau prépare actuellement une thèse de doctorat sur l’écriture dans son rapport au réel, à la mémoire et à la photographie. Elle est...

Sophie Létourneau prépare actuellement une thèse de doctorat sur l’écriture dans son rapport au réel, à la mémoire et à la photographie. Elle est née à Lévis, en 1980, avec vue...

Sophie Létourneau prépare actuellement une thèse de doctorat sur l’écriture dans son rapport au réel, à la mémoire et à la photographie. Elle est née à Lévis, en 1980, avec vue sur Québec et le fleuve pour consolation, mais elle préfère toujours la mer. Polaroïds est son premier ouvrage de fiction.

Sophie Létourneau prépare actuellement une thèse de doctorat sur l’écriture dans son rapport au réel, à la mémoire et à la photographie. Elle est née à Lévis, en 1980, avec vue sur Québec et le fleuve pour consolation, mais elle préfère toujours la mer. Polaroïds est son premier ouvrage de fiction.

Sophie Létourneau prépare actuellement une thèse de doctorat sur l’écriture dans son rapport au réel, à la mémoire et à la photographie. Elle est née à Lévis, en 1980, avec vue sur Québec et le fleuve pour consolation, mais elle préfère toujours la mer. Polaroïds est son premier ouvrage de fiction.

Extrait

Les nains
Au dépanneur, près des petits sacs de chips, une personne de ma grandeur, mais le visage vieux. Je le regarde de mes grands yeux, pétrifiée. Ma mère me tire par le bras, il s’en va. « Il ne faut pas regarder les gens comme ça! » Elle était mal à l’aise. Moi, je ne savais pas, je n’avais pas pu m’empêcher. Je ne comprenais pas. (...)

***

Tous les soirs, l’été dernier, à l’heure du souper, il y avait un nain adolescent qui attendait en regardant les gens, les filles sortir du métro à la station Jean-Talon. Maintenant, je ne le vois plus. Je ne sais pas s’il s’est tanné ou si la personne qu’il attendait a fini, plusieurs mois après, par arriver. Je me demande si c’était une fille. Je me demande si c’était une naine. Je me demande s’il était amoureux. Je me demande s’ils sont heureux.

Thèmes et genres
ISBN 978-2-7644-0516-1
Date de parution 2006-10-19
Nombre de pages 168 p.
Dimensions 14,0 cm x 22,0 cm

Vous aimeriez peut-être aussi...