Tout m’accuse

Véronique Marcotte

Illustrations de Carl Pelletier

22,95 CAD$

Résumé

Auguste ne dort pas et ses troubles obsessifs compulsifs l’encouragent à perdre une vie entière à récurer, voyant là une manière de réparer les dégâts. À travers ses nuits d’insomnie, il traque, cherche la faille chez les autres pour adoucir la sienne. Au sous-sol des archives médicales d’un hôpital montréalais, sa ville d’adoption, il trouve ces hommes, ces femmes, dont le passage aux urgences lui permettra d’assouvir son voyeurisme.

C’est dans le ventre même de cet établissement qu’Auguste fera la découverte d’une vérité fragile qui entérinera à jamais la haine invisible qu’il voue à sa mère. Autour de lui, la voix de cette mère depuis Bruxelles, son lieu de naissance, celle d’un père fantôme et désormais intemporel, et celle de Victoire, jeune femme qui, derrière la vitrine, peint chaque nuit sous le regard furtif du voyeur.

L’enchevêtrement de ces quatre personnages, leur rencontre et leur quête de pardon feront d’eux des êtres vulnérables dont la culpabilité deviendra garante de gestes inexplicables…

Véronique Marcotte

Véronique Marcotte mène la double vie d’écrivaine et de metteure en scène depuis 1999. Elle a publié cinq romans en plus...

Véronique Marcotte mène la double vie d’écrivaine et de metteure en scène depuis 1999. Elle a publié cinq romans en plus de participer à deux recueils...

Véronique Marcotte mène la double vie d’écrivaine et de metteure en scène depuis 1999. Elle a publié cinq romans en plus de participer à deux recueils de nouvelles et de signer...

Véronique Marcotte mène la double vie d’écrivaine et de metteure en scène depuis 1999. Elle a publié cinq romans en plus de participer à deux recueils de nouvelles et de signer plusieurs textes en revues et magazines. Son roman Tout m’accuse a été mis en nomination au Prix des libraires du Québec. En plus d’assumer la direction artistique de plusieurs événements d’envergure...

Véronique Marcotte mène la double vie d’écrivaine et de metteure en scène depuis 1999. Elle a publié cinq romans en plus de participer à deux recueils de nouvelles et de signer plusieurs textes en revues et magazines. Son roman Tout m’accuse a été mis en nomination au Prix des libraires du Québec. En plus d’assumer la...

Véronique Marcotte mène la double vie d’écrivaine et de metteure en scène depuis 1999. Elle a publié cinq romans en plus de participer à deux recueils de nouvelles et de signer plusieurs textes en revues et magazines. Son roman Tout m’accuse a été mis en nomination au Prix des libraires du Québec. En plus d’assumer la direction artistique de plusieurs événements d’envergure tels que la...

Carl Pelletier

Extrait

J’aurais peut-être dû rester chez moi, ce soir-là.

Je ne connaissais pas ce sentiment, si aléatoire, si fragmenté dans sa façon d’aller et de venir dans l’estomac, encourageant l’interdit, me poussant à fond à regarder l’autre côté de la vitrine, dans l’intimité, à l’intérieur de l’atelier de Victoire.

J’ai regardé sans arrêt, sans même ressentir la gêne du regard fixé sur eux. J’ai observé Victoire qui se donnait. Son corps ondulait sur celui de l’homme dans l’atelier. Je ne sentais pas son plaisir, j’avais l’impression qu’elle était ailleurs, qu’elle donnait son corps sans le vouloir, sans pouvoir dire non, dans une manière de se prouver quelque chose. Et ce regard, quand Victoire s’est réveillée toute seule dans son atelier, ce regard si triste et si vide, celui qui s’est tourné vers la vitrine - j’ai même cru qu’elle sentait ma présence - juste avant de fermer les lumières derrière elle et de laisser, encore une fois, un atelier vide et noir, claquemuré dans l’air sec d’une nuit d’hiver.

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 240 p.
Dimensions 14,0 cm x 22,0 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...