Le Pendu de Trempes

Andrée A. Michaud

15,37 US$

Résumé

À 40 ans et sans avenir, Charles Wilson retourne sur les lieux de son enfance dans la petite localité de Trempes. Ainsi s’amorce pour lui un formidable retour en arrière où les secrets les mieux enfouis refont surface. Exhumer le passé n’est pas chose facile. Les souvenirs pourraient se trouver altérés du simple fait que les acteurs d’autrefois ne soient pas au rendez-vous. Qu’est-il advenu de Paul Faber et d’Anna Dickson, les amis d’enfance? Et Joseph Lahaie, l’empailleur chez qui Charles trouve refuge, pourra-t-il percer le mystère vieux de 25 ans?

Andrée A. Michaud

Deux fois lauréate du Prix littéraire du Gouverneur géné­ral (Le Ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), récipiendaire du...

Deux fois lauréate du Prix littéraire du Gouverneur géné­ral (Le Ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), récipiendaire du prix Arthur-Ellis du roman...

Deux fois lauréate du Prix littéraire du Gouverneur géné­ral (Le Ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), récipiendaire du prix Arthur-Ellis du roman policier en langue française, du...

Deux fois lauréate du Prix littéraire du Gouverneur géné­ral (Le Ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), récipiendaire du prix Arthur-Ellis du roman policier en langue française, du prix Saint-Pacôme du roman policier, du Prix du CALQ – Œuvre de l’année en Estrie et du Prix des lecteurs Quais du polar / 20 minutes de Lyon pour Bondrée, ainsi que du prix Ringuet en 2006 pour...

Deux fois lauréate du Prix littéraire du Gouverneur géné­ral (Le Ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), récipiendaire du prix Arthur-Ellis du roman policier en langue française, du prix Saint-Pacôme du roman policier, du Prix du CALQ – Œuvre de l’année en Estrie et du Prix des lecteurs Quais du polar / 20 minutes de...

Deux fois lauréate du Prix littéraire du Gouverneur géné­ral (Le Ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), récipiendaire du prix Arthur-Ellis du roman policier en langue française, du prix Saint-Pacôme du roman policier, du Prix du CALQ – Œuvre de l’année en Estrie et du Prix des lecteurs Quais du polar / 20 minutes de Lyon pour Bondrée, ainsi que du prix Ringuet en 2006 pour Mirror Lake...

Extrait

Ma vie était une forme d’erreur et, à quarante ans, je me retrouvais perdu au centre d’un univers qui s’effondrait, soulevant autour de moi un écran de poussière derrière lequel s’éloignait la silhouette d’un gamin qui me narguait et m’incitait à le suivre de son sourire s’amenuisant sous la poussière.
Les signes annonciateurs du désastre, je le savais, ne pouvaient se trouver que dans ce village où les cris du gamin que j’avais été résonnaient encore, au cœur d’une enfance intouchable, que seul mon désir de ne pas ébruiter le mensonge sur lequel s’était érigé mon souvenir rendait telle. Avec le temps, j’avais fini par me convaincre que mes efforts d’introspection ne suffisaient pas, qu’il me fallait revoir ce décor où la nostalgie avait accumulé tant et tant de couleurs qu’il en avait pris la teinte éblouissante d’un rêve, et poser une autre fois les pieds dans ce vaste champ d’herbe folle où s’estompait l’image de l’enfant insouciant qui se moquait de ma myopie, du tremblement de mes mains vides, de ma voix enrouée par des années d’alcool et de bars enfumés.

Thèmes et genres
ISBN
Date de parution
Nombre de pages 232 p.
Dimensions 14,0 cm x 21,6 cm

De la même auteure

Vous aimeriez peut-être aussi...